Vaisseau des Sables et de course !

Suite du précédent article sur les vaisseaux des sables inspirés jeu de rôle « Les ombres d’Esteren » auquel je joue ! Avec des dessins de variantes rapides cette fois-ci.

Mes premières esquisses, contrairement à ce que je vous ai montré, ne concernaient pas du transport de marchandises ; plutôt que de lourds et certes majestueux esquifs, j’envisageais plutôt….

… Des chars de courses individuels :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren
croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

En bonus, voici ce qui m’a inspirée pour le dessin des vaisseaux des sables / bateaux :

étude de la nature -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Finalement, ces dessins m’orientent vers un mix entre un char de course antique et un char à voile moderne.

Alors, une petite course ?

Ou laissez-moi un commentaire

Vaisseaux des Sables, JdR Esteren

Dans le jeu de rôle « Les Ombres d’Esteren » il est question de « vaisseaux des sables ». Des embarcations d’hommes et de marchandises, qui, poussés par le vent des courants aériens, voguent… Sur le sable ! Pas sur l’eau.

Qu’est-ce que ça peut donner ? J’avoue que ça m’a intrigué lors des parties alors j’ai dessiné des idées :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

L’eau n’a pas la même portance ni la même résistance que l’eau ; pour compenser ce fait, j’ai imaginé que la voile avant était vraiment grande.

Pour éviter les forces de frottements j’ai pensé que seule la quille racle le sable – et que le fond de cale est finalement très plat.

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

En tout cas, ce qui s’impose progressivement, même si c’est moins élégant, ce sont les roues ! Des roues sur les côtés comme un moulin à vent, ou latérales comme les anciennes voitures, ou…. Des roues à eau, pourquoi pas !

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Et une version fantasmagorique, entre des roues en moulins à vent et une pieuvre en cerf-volant :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Soit le vent est très fort sur les côtes, soit la magience est à l’œuvre… Amoins que ce ne soient les féons ? Pour ceux qui ne connaissent pas – encore – ce jeu, nous nous aventurons dans un monde aux allures fantastiques.

Bien. Peut-être une déformation de rôliste – et parfois mieux vaut ne pas chercher à représenter ^.~ D’ailleurs je n’ai pas encore regardé si l’illustrateur.trice ou les illustrateurs.trices de l’ouvrage avait planché sur le sujet ! Dimanche prochain, la suite ^__^

Et vous, avez-joué au jeu de rôle Les Ombres d’Esteren ?

Ou laissez-moi un commentaire

Schéma de valeurs : le filtre « découpage »

Un outil dont je voulais vous parler depuis quelques temps : le filtre « découpage* ». Il permet de visualiser les zones par valeurs de saturation – et d’ajuster le schéma de valeurs* en conséquence.

Pour accéder au filtre dans le menu de Photoshop : filtres > galerie de filtre > découpage. Ensuite vous paramétrez les réglages pour obtenir des zones bien délimitées. Le résultat ? Sur un visuel simple, se créent ainsi des blocs correspondant normalement à des zones éclairées ou dans l’ombre. Je passe directement aux exemples !

test du découpage ou cut out
Visage en normal à gauche | visage après filtre « découpage » à droite

Sur l’exemple ci-dessus, l’image parle d’elle-même ! Cet effet de découpe permet  de distinguer deux sources au lieu d’une pour l’éclairage : sur le visage, la lumière semble venir de face ; tandis que sur le buste et le bras gauche sont éclairés depuis le côté gauche. Bourde que j’ai corrigée par la suite :-p

A présent, voici l’effet du filtre découpage sur une illustration – ici, le character design de Phaé :

Charadesign de Phaé testé en cut out
Illustration normale à gauche | vue après filtre « découpage » à droite

Ici, en termes de masses, on voit bien le visage, on devine le bras, on suppose un tombé de cape. Il est moins aisé en revanche de comprendre ce qui se passe au niveau de la capuche – le côté droit du visuel – qui semble se fondre dans le décor. Théoriquement, je devrais travailler ce côté de manière à ce que la capuche forme un contour marqué : soit en éclaircissant l’arrière plan et en fonçant la capuche… Ou inversement : décor plus sombre vs capuche plus claire ! J’avoue, j’ai volontairement laissé ce charadesign ainsi car je trouvais l’effet agréable, mais si on suit la méthode, c’est une erreur ^^

J’ai découvert cette technique grâce à une vidéo de l’illustrateur Clint Cearley alias Swatches sur YouTube. Elle complète bien mes tests de valeurs (en niveaux de gris) et de lisibilité (vue en dézoom ou yeux plissés) ^__^

Allez, je passe à un exemple d’illustration plus complète, en couleurs :

Temple Japonais dans les montagnes
Temple Japonais dans les montagnes, vue normale à gauche | vue avec filtre découpage à droite

Suivant les réglages, on n’obtient pas les mêmes découpes :

Temple Japonais : 2 tests du découpage
Temple Japonais : 2 réglages différents pour le filtre du découpage

C’est étonnant de voir qu’à un degré près, le filtre « découpage » redessine  différemment les zones ! Ici, à gauche, la partie basse des falaises apparaît de la même teinte que le bloc lié au temple ; tandis qu’à droite, cette même zone se fond dans le décor de l’arrière-plan, laissant bien visible le temple au premier plan.

Du coup, la méthode du découpage paraît vraiment plus intéressante en noir et blanc. Passons la même illustration, avec les mêmes réglages de découpage, en niveaux de gris :

Il ressort de ce second test que l’illustration du « temple japonais dans les montagnes » manque de peps : elle gagnerait en lisibilité si les contrastes étaient encore plus accentués entre le premier plan et les arrière-plans.

Oui, pour bien me faire comprendre, j’ai pris des exemples qui contenaient des erreurs ! 😉 J’espère que cela vous sera aussi utile qu’à moi !

____

*Pour ceux qui suivent les tutoriels en anglais, découpage se dit « cut out » et schéma de valeurs « value scheme ». 

Alors, vous faites le test ?

Ou laissez-moi un commentaire

Fanart re:Style, colorisation preview

Dans l’équipe No-Xice, nous gardons les dessins en grand format et visibles en intégralité pour l’artbook, exclusivement. C’est pourquoi je ne vous partage ici que des « previews » autrement dit, des aperçus partiels de mon illustration.

Voici une animation jusqu’à la colorisation sur « Shinigami Glandouille » :

animation speedpainting
animation speedpainting | dessin « Shinigami Glandouille » du crayonné à la mise en couleurs

J’espère en tout cas que nous sortirons du multimédia ! C’est ma marotte depuis mes 14-15 ans : combiner plusieurs supports entre eux. Ici j’ai proposé, comme je le fais en clientèle depuis quelques années, d’apposer un QR code sur la version papier pour vous fournir du contenu supplémentaire en numérique.

Et sur la version numérique – si on sort l’artbook en version numérique – j’ai proposé que le contenu soit téléchargeable avec l’artbook. Peut-être des crayonnés, des étapes de mises en couleurs, des anecdotes, des animations comme celle-ci. Affaire à suivre !

Et d’ici-là…

Ou laissez-moi un commentaire

Fanart re:Style, preview couleurs

Suite à mes études de crânes puis au memento mori, j’ai réalisé des essais couleurs ! J’attendais avant de partager ne serait-ce qu’un bout de l’illustration – car le projet change à nouveau d’optique dans No-Xice.

Voici quelques tests d’ambiance, réalisés en février dernier, avant la mise en valeurs :

Artbook Fanart re:Style | preview de tests de colorisation & ambiances
Artbook Fanart re:Style | preview de tests de colorisation & ambiances

Car oui, une nuance de rouge ou une nuance de jaune n’appelle pas la même densité donc il faut y penser avant d’attaquer le dessin en noir et blanc avec ses valeurs !

Depuis l’illustration est terminée ^__^

Est-ce que ça vous plairait de retrouver ce genre de bonus dans l’artbook ? Perso j’adore les making-of et les step-by-step que ce soit en dessin, en peinture, au cinéma avec les DVD… J’ai donc proposé en juillet dernier de proposer du contenu additionnel à l’artbook. Alors, vous seriez partants ?

 

Ou laissez-moi un commentaire

Anagramme : Phéa vs Phaé

Pour conclure cette série sur le personnage de Phaé, voici une recherche d’anagramme pour son nom. Comme je l’expliquais précédemment, le prénom devait, dans la mesure du possible, être composé à partir des lettres de P, H, E, A :

Recherche d'un anagramme autour de Phéa
Recherche d’un anagramme autour de Phéa + typographie en vue d’un logotype

Ça a l’air évident, hein ! Pourtant l’idée ne m’est pas venue tout de suite ^^ Je cherchais quelque chose d’original, donc je listais au fur et à mesure, sans me fermer de portes.

Et voici les études pour un logo typographique :

Recherche typographique pour un logo au nom de Phaé
Recherche typographique pour un logo au nom de Phaé

Là il s’agit des recherches « dessinées à la main » et donc non vectorisées. J’aime travailler les logotypes sur fond gris neutre d’abord, afin de forcer les valeur de blanc et de noir. Ensuite je teste les propositions de logos retenues sur fond blanc et sur fond noir, en étudiant les variations de valeurs si besoin. Voilà pour l’aparté graphisme !

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign Phaé : recherches de costumes part.2

Étude de personnage ou « character design », voici la deuxième planche de costumes ! Au programme : design d’objets, de textiles et de coupes  : )

Après avoir emprunté quelques touches d’orient, la tenue vestimentaire pour Phaé prend un tour occidental :

Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 2
Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 2

Barde à la cour, ce personnage féminin souhaite voyager relativement sobrement pour éviter trop d’attention. Sa « raison » prime légèrement sur son « empathie » et le score de personnalité la présente davantage comme une personne raisonnable que spontanée. Aussi, à l’exception de broderie et d’armes blanches ouvragées, j’ai conservé la ligne directrice de la discrétion.

C’est parti pour une détaillée, comme d’habitude !

On commence avec un exemplaire des deux paires de dagues et de couteaux :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les armes blanches
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les armes blanches

Dessin en couleur du costume de voyage – simple et discret :

Phaé, charadesign : costume de la planche 2
Phaé, charadesign : costume de la planche 2

Je dis « occidental » bien que le col se rapproche davantage des cols asiatiques – je pense notamment aux vestes sans manche chinoises avec leur attaches latérales. De même, le pantalon emprunte sa coupe au sarouel – pantalon unisexe également d’origine asiatique et évoquant le monde arabe.

Illustration avec la cape de voyage : large capuche aux accents moyenâgeux européens, coupe droite pour la cape, longs pans de tissus épais et galon brillant :

Phaé, charadesign : costume de la planche 2
Phaé, charadesign : costume de la planche 2, vue en cape

Les bottines sont tout ce qu’il y a de plus commun. En fait, ce sont les armes, la cape et les chaussures qui sont « occidentales » !

Premier zoom sur le détail de la broderie (non représenté sur la vue en pied pour se concentrer sur les lignes principales de la coupe et les accessoires) – où le triangle réapparaît en arrondi, enjolivé de motifs floraux :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > la broderie de la capuche

Oui, c’est la petite touche de féminité pour ce costume ; )

Deuxième zoom sur le dessin de la broche (le triangle équilatéral est simplement suggéré par les médianes / hauteurs / bissectrices) :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les broches de la cape

…Où le collier en trois tour rappel un tour de cou – une coquetterie qui se portait aussi bien par les femmes que par les hommes.

C’était un plaisir de me plonger dans un personnage au costume non contemporain et de pouvoir tout de même jouer sur des formes peut-être anachroniques et culturellement différentes – vive la fantaisie et le fantastique !

Dimanche qui vient, je vous partage une petite recherche sur l’anagramme du nom « Phaé » avec celui de « Phéa » : )

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign et portrait : Phaé encapuchonnée

Suite du personnage de JdR traité comme un perso de jeu vidéo. Après une version portrait « de base » pour Phaé, voici une version portrait « Phaé encapuchonnée » !

Je suis directement partie de ma base justement, pour y dessiner un vêtement supplémentaire ainsi que quelques accessoires (les broches, symbole de la famille au service duquel se trouve le personnage) :

charadesign pour Phaé : vue portrait du costume de voyage
charadesign pour Phaé : vue portrait du costume de voyage

On reste dans les tons verts mordorés – brun ocre. Cette illustration-ci se rapproche au plus près de sa tenue de voyage – et d’aventure ! Ce que j’apprécie vraiment dans le character design en digital art, c’est la possibilité d’expérimenter des variantes : juxtaposer des éléments, en ajouter, en effacer certains pour faire apparaître un bout de peau ou de tissu en dessous, etc. En traditionnel, cela m’aurait pris un temps fou.

Après les vêtements d’intérieur (costumes planche 1) vous aurez droit à certaines recherches pour les vêtements d’extérieur : ) Rendez-vous vendredi prochain !

Ou laissez-moi un commentaire