Mash-up des illustrations 2018

Nous sommes début 2019 et voici un petit retour sur mes illustrations et expérimentations de 2018 !

Avec une tendance sur le clair-obscur et les tons plus doux, plus subtils aussi :

Yrial in Sight | art vs artist 2018 | Saisei
Yrial in Sight | art vs artist 2018 | digital art – Saisei

…Et un retour sur les portraits et illustrations de personnages en comparaison de l’année dernière ! Des progrès même si je manque de constance – ici j’ai utilisé des techniques différentes pour les quatre portraits présentés. Au moins, le style réaliste s’affirme, on sent la continuité. Une tendance qui sera amenée à se renforcer dans les mois qui viennent. Vous serez dans les premiers au courant ^-^

J’avoue que sculpter des visages – ou de l’équipement – en 3D me plairait beaucoup. Pourquoi ne pas enfin me remettre à Bryce dans un premier temps avec de grandes paysages ou quelques objets, qui sont la spécificité du logiciel ? Quitte à aborder le plus complexe avec un autre logiciel ensuite pour les portraits. En tout cas, le récent changement de matériel en ouvre les portes.

Cette année passée a surtout été une année de ré-ouverture sur les réseaux sociaux pour lesquels j’ai mis aux goûts du jour des colorisations, des croquis de recherche, des encrages au stylo technique pendant Inktober, des visuels pendant les mois de nos deux expositions avec No-Xice, et des vidéos créées frame par frame sur le mode du gif pour les illustrations numériques. 2018 est probablement aussi l’année où j’ai le plus écrit sur les techniques, excepté lorsque je rédigeais régulièrement des tutoriels en anglais et en français.

J’en profite aussi pour partager un mash-up de certains croquis réalisés pendant le challenge Sketch Dailies – en traditionnel cette fois :

Yrial in Sight | art vs artist 2018 | Saisei
Yrial in Sight | art vs artist 2018 | traditional art – sketches – Saisei

Mon niveau de traditionnel reste, je trouve, loin derrière celui du digital art. Habituellement, un croquis me sert à poser des idées et non à produire une œuvre finale. En 2018, j’ai testé différents mediums / media en traditionnel, peut-être vais-je poursuivre durant 2019 pour trouver ce qui me correspond le mieux lorsque j’ai envie de « pauses » loin du clavier. Du travail en perspective. A suivre !

Ici, je parle toujours de « mash-up » pour « compilations » comme sur mon site de photographies, MDstudio. Vous retrouverez les mashups des illustrations précédentes dans la galerie d’Yrial in Sight ou la version des mashups commentés ici.

Mes projets personnels 2018 ne sont donc pas totalement encore fixés – et bien souvent, ils s’ajustent aux opportunités et aux découvertes de l’année en cours. Juste que cela fait 5 ans bientôt que je bous d’envie de refaire de la 3D – or le doute m’anime : j’ai le sentiment qu’à faire surtout de la 3D sur mon temps libre, je péricliterais dans les dessins 2D… Discipline où je pense manquer d’assurance et de fluidité, probablement car je favorise l’expérimentation à la maîtrise et / ou car je varie régulièrement les sujets ou les techniques ^^ Mais c’est le principe du temps libre, n’est-ce pas ?

Et vous, quels sont vos envies ou objectifs créatifs pour cette année ?


EDIT : ce « résumé 2018 » ou #artvsartist est un mash-up organisé sur la tendance « art versus artist » apparue en 2016. J’aime assez cet agrégat qui synthétise le chemin parcouru ^__^

Ou laissez-moi un commentaire

Mash-up des illustrations 2017

Nous sommes début 2018 et voici un petit retour sur mes expérimentations et illustrations de 2017 !

Où, sans doute à cause de ma veille photographique, j’évolue vers un style de plus en plus réaliste :

Yrial in Sight | art vs artist 2017 | Saisei
Yrial in Sight | art vs artist 2017 | digital art – Saisei

Paysages, faune et flore sont de retours avec du charadesign cette année ! Et surtout, davantage de lâcher-prise sur le rendu comme je le souhaitais – même si cela reste perfectible ^__^

Cette année a été riche de tests : retours au pinceau et à l’encre traditionnelle, colorisation à partir des niveaux de gris qui semble enfin prometteuse, et jonction entre un aspect traditionnel fait en numérique, que ce soit lors des crayonnés sur tablette ou de versions illustrées finales.

Comme souhaité dans le mash-up des illustrations 2016, j’ai cherché à me faciliter certaines étapes de conceptions et ainsi aller un peu plus vite dans le processus de création. Globalement, je pense tenir une piste intéressante, bien qu’elle m’ouvre davantage de portes que ce que je pensais. Reste à trouver mes marques pour vraiment être à l’aise.

Je parle de « mash-up » comme sur mon site de photographies, MDstudio. Au détail près que pour mes photographies, je ne créée pas de carrés divisés en carrés, je partage une galerie synthétisant les grands moments de mes clichés de l’année, dans le même style de présentation que la galerie d’Yrial in Sight.

Et vous, envisagez-vous une spécialisation pour l’année à venir ? Personnellement, je reste éclectique dans mes représentations mais vous, vous avez peut-être un sujet de prédilection ?


EDIT 2019 : ce « résumé 2017 » ou #artvsartist est un mash-up à rebours – composé comme la tendance « art versus artist », apparue courant de l’année 2016 ^.~

Ou laissez-moi un commentaire

Mash-up des illustrations 2016

Nous sommes début 2017 et voici un petit retour sur mes illustrations et études de 2016 !

Les études en niveau de gris, notamment les étude de la nature, deviennent courantes et constituent parfois la base de mes illustrations couleurs :

Yrial in Sight | art vs artist 2016 | digital art - Saisei
Yrial in Sight | art vs artist 2016 | digital art – Saisei

En tout cas, le cap est passé : excepté sur les crayonnés de recherches, je n’utilise plus de tracé visible sur les versions finales de mes dessins. Malgré cela, je passe de plus en plus de temps sur chaque illustration en comparaison de 2013 où j’avais inauguré ce style par obligation technique. Et… Je trouve le style encore assez rigide – je compte progressivement rendre l’effet plus spontané et peut-être plus rapide à exécuter. J’espère en tout cas creuser cette piste en 2017 !

Cette année 2016 a aussi une année d’expérimentation logicielle avec Mischief. Trois des huit dessins postés dans ce mash-up ont été réalisés avec. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu l’occasion de tester d’autres logiciels depuis que j’ai pleinement adopté Photoshop !

Comme pressenti dans le mash-up des illustrations 2015, je garde une attirance particulière pour de nombreux sujets : bâtiments et architecture, souvent paysagés, animaux ou créatures dont des personnages elfiques – là c’est bien ma spécialité ! Comment font les artistes qui se consacrent à un seul sujet – par exemple, ceux dont la galerie est exclusivement peuplée de « babes » et de « pinups », ou de voitures et de « méchas » ? Ça doit être réconfortant de maîtriser un sujet récurrent. J’avoue, tout m’inspire et je profite souvent de l’occasion pour illustrer, quitte à sortir des sentiers battus et ainsi m’aventurer en dehors de ma zone de confort. Jusqu’à présent, cela m’a permis de répondre à des demandes différentes aussi.

A ce propos, je parle toujours de « mash-up » comme sur mon site de photographies, MDstudio ; où j’y créé aussi des mash-up – je compile les photographies prises en one-shot de l’année écoulée – à contrario des séries photographiques qui sont mues par une ligne directrice. 


EDIT 2019 : ce « résumé 2016 » est donc un mash-up à rebours composé sur la tendance « art versus artist »ou #artvsartist, apparue vers mai de l’année dernière ^.~

Ou laissez-moi un commentaire

Mash-up des illustrations 2015

Nous sommes début 2016 et voici un petit retour sur mes illustrations et croquis de 2015 !

La tendance « dessin sans line » voire sans croquis apparent se confirme globalement :

Yrial in Sight | art vs artist 2015 | digital art - Saisei
Yrial in Sight | art vs artist 2015 | digital art – Saisei

… Excepté pour le dessin de manga, ce dont je parlais déjà dans le mash-up de 2012 ^.~ Pour les autres créations, j’ai plus de facilité à lâcher prise et à rendre les objets flous, comme ce que je préconisais en 2014. Et je commence aussi à me sentir plus à l’aise sur l’incrustation de texture et de salissure en tout genre – sans doute due à la refonte de mon site de photographies en 2012, que je continue d’alimenter. Je dis ça, parce que mes textures favorites sont une feuille de canson et une plaque inox de cuisine ^__^

Cela détonne peut-être mais je me suis (re)tournée vers le style que j’avais avant de goûter au manga : un style plus réaliste, qui s’installe petit à petit durant cette année écoulée, dans les décors comme les items, les illustrations finies comme les études de la nature. Ce sont probablement ces dernières qui ont favorisé ce retour ! Enfin le style est « mix » car je conserve mes influences, bien sûr ^.~ A approfondir !

Concernant les sujets, je ne me spécialise pas encore : il est donc probable que je partage dans l’année à venir aussi bien des études d’animaux et de créatures, que des décors naturels ou architecturaux ou que des personnages (plus ou moins) humains.

A ce propos, je parle toujours de « mash-up » comme sur mon site de photographies, MDstudio ; où j’y créé aussi des mash-up – je compile les photographies prises en one-shot de l’année écoulée – à contrario des séries photographiques qui sont mues par une cohérence esthétique / d’objet / de lieu / de temps. 

En tout cas, je continue la veille par projet sur des sujets souvent naturels et réalistes – si bien que je ne regarde plus vraiment les dessinateurs et illustrateurs… A tort sans doute ! Et vous, veillez-vous (tard le soir) ? Je plaisante ^^


EDIT 2019 : présenté comme tel, ce « résumé 2015 » est donc un mash-up à rebours – les compilations comme « art versus artist » ou #artvsartist n’étant apparue que courant de cette année 2016 ^.~

Ou laissez-moi un commentaire

Mash-up des illustrations 2014

Nous sommes début 2015 et voici un petit retour sur mes illustrations et recherches de 2014 !

Les paysages sont principalement à l’honneur cette année :

Yrial in Sight | art vs artist 2014 | digital art - Saisei

La propension de travail sur les décors est due à deux projets collaboratifs qui justement, ouvraient la porte aux illustrations de flore et de construction. J’ai dessiné bien d’autres choses dans l’année mais c’est que je choisis de compiler. Contrairement aux dessins encrés, il est tout à fait possible de donner dans le flou pour les éléments se trouvant dans le lointain – je compte transférer cet effet dans mes prochains dessins de personnages !

Et comme l’année passée, j’ai renoué avec le noir et blanc pour une illustration oneshot ^__^ Un exercice toujours aussi profitable pour les nouveaux sujets – moi qui dessine si peu d’animaux !

Et vous, qu’avez-vous envie de développer ou d’explorer pour cette nouvelle année ?


EDIT 2019 : ce « résumé 2014 » est donc un article à rebours – la tendance aux mash-up comme « art versus artist » ou #artvsartist n’étant apparue que courant 2016 ^.~

Ou laissez-moi un commentaire

Mash-up des illustrations 2013

Nous sommes début 2014 et voici un petit retour sur mes illustrations et travaux de 2013 !

2013 est l’année où j’ai expérimenté le dessin de la main opposé – exemple avec les croquis numérotés et où globalement, j’ai dessiné sur des sujets assez variés :

Yrial in Sight | art vs artist 2013 | digital art - Saisei
Yrial in Sight | art vs artist 2013 | digital art – Saisei

Je continue dans le style « crayonné colorisé » où le rough fait partie de l’illustration et mine de rien, l’approche se révèle vraiment sympathique pour les modifications en masses ! Une première également avec une illustration intégralement en niveau de gris pour un ouvrage de jeu de rôle. C’est le décor le plus complexe et le plus en finesse que j’ai pu dessiner jusqu’à présent – n’utiliser que du noir et du blanc m’a permis de me concentrer sur les proportions et les valeurs. Un bon exercice !

Et vous, avez-vous découvert de nouvelles choses ou consolidé certains acquis ?


EDIT 2019 : présenté comme tel, ce « résumé 2013 » est un article à rebours – la tendance des mash-up types « art versus artist » ou #artvsartist n’étant apparue que courant 2016 ^.~

Ou laissez-moi un commentaire

Mash-up des illustrations 2012

Nous sommes début 2013 et voici un petit retour sur mes illustrations de 2012 !

2012 est l’année où je me suis éloignée du style manga pour retrouver des éléments d’avant cette période. C’est aussi l’année où je suis passée du dessin de contours à du dessin « sans contours », parfois « en masse » voire « à mi-chemin » :

Yrial in Sight | art vs artist 2012 | digital art - Saisei
Yrial in Sight | art vs artist 2012 | digital art – Saisei

Souvent mon crayonné fait partie de l’illustration finale en elle-même quand il ne disparaît pas totalement. En tout cas, pour ce qui est de mon « style d’origine » car pour le « style manga » un léger encrage me semble encore nécessaire.

Sinon, je parle de « mash-up » comme une « compilation », un « agrégat », même si à l’origine, un mash-up est un terme utilisé en musique ou en informatique. Pour citer Wikipédia : « Document composite, agrégation de plusieurs sources » !

Est-ce que ce genre de collage fait doublon avec la galerie d’Yrial in Sight ? Pas vraiment, puisque je répartis d’abord mes travaux par genre et qu’une possibilité de classement dynamique vous est offerte pour ensuite trier les images par style, étapes de création, thème, genre et par année, tout compilé… Donc disposer d’un vue générale de créations marquantes de l’année écoulée reste un avantage. Surtout lorsqu’il y a une évolution comme celle de l’année passée ^-^

Et vous, quelle a été votre évolution ? Ou quelle évolution prévoyez-vous ?


EDIT 2019 : présenté comme tel, ce « résumé 2012 » est un mash-up à rebours – la tendance « art versus artist » ou #artvsartist voire #bestnine n’étant apparue que courant 2016 ^.~

Ou laissez-moi un commentaire