Charadesign, JdR : Stargate Coalition (nb)

Commission réalisée en mars pour illustrer une quête dans le jeu de rôle Stargate Coalition. Une fiction inspirée du l’univers de Stargate, imaginée par Torog !

Ici, il s’agissait, rapidement, de brosser les portraits, costumes et équipements de trois joueuses – voici une version avec des personnages volontairement éclaircis par rapport à l’intention d’origine, afin qu’ils ressortent correctement sur les écrans :

Le trio Rupi La Bagarre, Tank Affair et Sarah Foster – JdR Stargate Coalition

Ses soldates ont une dégaine mêlant sérieux et décontraction, elles se différencient bien à la fois par leurs attributs (accessoires comme une canette de bière ou un paquet de chips) que leur manière de porter l’uniforme (veste fermée, ouverte, ou simplement nouée sur les hanches). On dirait qu’elles attendent sans stress le signal de départ pour la prochaine mission / quête !

Pour revenir aux valeurs (niveau de gris), j’ai effectué des balances différentes : par exemple, des personnages en contre-jour plus sombre sur un arrière-plan clair et un tank medium ; des personnages clairs sur des éléments plus sombres, etc. Je vous partage une version de l’illustration où les personnages sont dans le même gris que dans la version précédente, mais avec le décor plus clair – car suivant l’écran, les valeurs peuvent être interprétées différemment :

Le trio Rupi La Bagarre, Tank Affair et Sarah Foster – JdR Stargate Coalition

Autant qu’une commission, il s’agissait aussi d’une collaboration : chaque joueuse avait choisi son nom de PJ* et ses caractéristiques, aiguillée par le MJ* pour la concordance avec l’univers déployé. Les échanges ont été réguliers avec le maître de jeu pendant la réalisation de l’illustration – pour moi ça reste le meilleur moteur de création ! Aussi, j’en profite pour partager un extrait de mes documents de travail – ici ce par quoi je commence, à savoir un tableau résumé du brief !

JdR - Startage Coalition - synthèse du brief

Le document s’étoffe ensuite en fonction des échanges.

Et donc… Oui, s’il y a une impression de déjà vu, c’est normal : pour la porte à l’arrière-plan, devant le peu de temps dont je disposais, il a été décidé d’insérer une porte des étoiles que j’avais déjà dessinée pour un autre visuel du même JdR* ^.~


*Index des abréviations :

  • JdR : Jeu de Rôle – histoire de type « jeu dont vous êtes le héro » – se joue en équipe pour une quête où, en tant que joueurs, vous incarnez un personnage, en discourt direct ou indirect selon votre préférence.
  • MJ : Maître de jeu – celui qui fait vivre le scénario, là aussi, en discours direct ou indirect selon qu’il soit narrateur extérieur ou interlocuteur ; il peut avoir écrit la partie inspirée de l’univers ou transposer un scénario fourni par l’éditeur du jeu ; il veille au paradigme de l’histoire et aux respect des règles, qu’il consulte dissimulé derrière un écran.
  • PJ : Personnage Joueur – rôle que le joueur va tenir durant la partie, par opposition au PNJ.
  • PNJ : Personnage Non Joueur – interlocuteur, allié ou opposant, interprété par le MJ pour aider les joueurs dans leur aventure ou les précipiter au cœur de situations rocambolesques !

J’ai vraiment eu de chouettes retours sur ce travail. Merci à Torog pour sa confiance et merci aux joueuses d’avoir imaginé des personnages si sympathiques et si originaux ^__^

Ou laissez-moi un commentaire

Elfe aux crocs saillants

Après quelques brèves revues de rentrée évènementielle, retour au dessin et à l’illustration ! Alors, un portrait d’une jeune gobeline en contre-jour ? Manifestement pas une elfe née de l’imaginaire Tolkénien, et dans ce cas, peut-être une orque aux canines à la Warcraft ? Rien de tout cela, ou plutôt, une autre origine aux croisements de beaucoup d’influences, comme toujours ^.~

Elfe aux crocs saillants | Woman elf with salient teeth
Illustration d’une Elfe aux crocs saillants | Woman elf with salient teeth

Cette illustration s’inscrit dans la lignée de mon Elfe noire aux percings. A l’origine, je souhaitais être au plus proche de la description faite par l’écrivain Aleksei Pekhov dans ses « Chroniques de Siala ». Or, rapidement, je me suis trouvée confrontée à des soucis d’esthétique – comme si rendre la mâchoire proéminente m’éloignait trop de mes « standards de beauté » ou en tout cas, de ma zone de confort en matière de croquis féminin. Comme si je devais me cantonner à des courbes graciles et un air candide ou mutin ! Voici donc un premier compromis qui conserve une part de fraîcheur, de mystère – tout du moins je l’espère – et de fantastique. Ici je me suis contentée d’agrandir légèrement la bouche et de faire gentiment saillir les canines inférieures : la lèvre inférieure se trouve légèrement boursoufflée par lesdites canines bien saillantes et les ombre et lumière sont plus marquées sous la lèvre inférieure du fait du volume occupés par les crocs en question.

Inspirations :
• la trilogie « Les chroniques de Siala » d’Aleksei Pekhov,
• les canines de chat, les prothèses inventées par les humains,
• les orques de Warcraft « The biginning » même s’il subsiste un dimorphisme sexuel important
• le visage de l’actrice Viola Davis pour son côté mutin
• les oreilles des elfes de la trilogie du « Seigneur des Anneaux » adaptée au cinéma
• les cheveux gris à la mode, les tenues médiévales…
Et comme la dernière fois avec la dite Elfe aux percings, un petit piercing labial, en Spider Bites inversé cette fois-ci ^.~

Finalement, ce dessin a quelque chose de contemporain (la coiffure probablement). Dimanche prochain, rdv pour une explication du processus avec le traditionnel étape-par-étape !

Ou laissez-moi un commentaire

Meeting Fairies – à la rencontre des fées

Depuis début février, je participe à la tendance #faeryfriday sur twitter : le vendredi, c’est féérie !

La plupart du temps, j’ai posté mes dessins, crayonnés et illustrations sur les elfes – quand on aime ça, forcément, on en a ^.~ Cette fois-ci, je me suis essayée à quelque chose de plus… « Classique » :

meet fairies - illustration en noir et blanc
Meeting Fairies – à la rencontre des fées – illustration en noir et blanc

Une créature-fourmi qui à l’orée de feuillages, rencontres des fées de sous-bois. Champignons lanternes et fées lucioles en perspective ^__^ – pour l’anecdote, je n’avais encore jamais illustré de champignon ou de fourmi. Cette illu m’a permis à la fois de combiner dessin en masse, anatomie, étude de la nature, composition, modelés de valeurs, texture de brosses numériques et texture photographique.

Zooms de parties de l’illustration, toujours pour compenser le petit format web du blog :




 

A découvrir avec les hashtags #faeryfriday et #fairyfriday ^o^

 

Ou laissez-moi un commentaire

Changement d’éclairage, les valeurs

… Ce qui compte, ce sont les valeurs x) Beaucoup le savent !

Retour sur la dernière illustration. Sur cette carte parodique, j’ai effectué une rotation à 180° du personnage ; côté composition, il m’a semblé plus intéressant de laisser le champ libre au texte, qui forme une ligne arrondie suivant les contours d’une divine proportion :

Carte Parodique de Death Note en noir et blanc
Tête, texte, crâne longeant la courbe | Premier arrangement de divine proportion

 

Visible également sous cet angle :

Carte Parodique de Death Note en noir et blanc
Œil du personnage rencontrant l’orbite du crâne | Deuxième arrangement de divine proportion

 

 

Pour plus de dynamisme, j’ai montré les deux avant-bras du shinigami ; et lors de l’arrangement de l’espace, j’ai trouvé plus opportun que ce soit la main opposée qui tienne la pomme. D’autant que le doigt pointé suit les perpendiculaires orangées :

Carte Parodique de Death Note en noir et blanc
Troisième arrangement de divine proportion

 

Seul hic : dans ma première version de clair-obscur, la main rencontrait la lumière sur son côté gauche, côté paume. Dans cette seconde version parodique, la lumière vient de la droite, côté dos de la main. Voici une coupe avec la lumière du même côté pour que vous puissiez comparer :

Carte Parodique de Death Note en noir et blanc
En haut, la version du clair obscur | en bas, la version parodique

Eh bien, mine de rien, travailler à partir du noir et blanc m’a bien simplifié la tâches : je n’avais à me focaliser que sur les valeurs. Les masses étaient déjà là ^__^ Et le résultat est arrivé plus rapidement !

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore tenté l’expérience, je recommande chaudement de démarrer par une version en valeurs de vos dessins ^.~

Ou laissez-moi un commentaire

Étude de la nature – anatomie – crânes

Certains d’entre vous savent comment j’en suis arrivée à étudier des ossements 😉 Ils font partie d’une illustration en cours ! Et pour le moment…

…Histoire de combiner l’utile à l’agréable, j’ai choisi de les représenter en entier, à partir des croquis partiels de crânes enchevêtrés que j’avais esquissés pour le dessin final. Voici donc un extrait de ce projet en cours, en mode « étude de la nature » :

vue d'un crâne humain de 3/4
vue d’un crâne humain de 3/4

vue d'un crâne humain de face légèrement en contre-plongée
vue d’un crâne humain de face légèrement en contre-plongée

vue d'un crâne humain de face légèrement en plongée
vue d’un crâne humain de face légèrement en plongée

Je crois que, après avoir croqué des crânes sous – presque – toutes les coutures, je ne verrai ni ne concevrai un visage de la même manière ! C’est un classique me direz-vous et ceux d’entre vous qui sont passés par une école d’art ont certainement dû s’atteler à ce travail dès le départ.

A partir de ces crânes humains, j’ai pu m’essayer à celui d’un shinigami – que j’ai allègrement fissuré pour coller à mon thème. Surprise, plus tard ! 🙂

_______

Dessins en niveau de gris réalisés à partir de ressources photographiques.

Ou laissez-moi un commentaire

Shinigami en niveau de gris

Suite au teasing de la semaine dernière, vous avez suggéré : Black Panther, Deadpool ou encore Batman puisque tout en noir. ^^ Je crois que c’est l’ajout de texture et le travail en niveau de gris qui vous ont trompés au début ^-^ Toutefois, que ce soit sur Facebook ou Twitter, au deuxième indice, vous avez trouvé « le shinigami de Death Note » ! Bravo !!!

Voici ma version finale de Ryuuku, sans son cahier de la mort mais pourvu d’une pomme, en noir et blanc :

Ryuuku - shinigami mangeur de pomme - dessin en niveau de gris
Ryuuku – shinigami mangeur de pomme – dessin en niveau de gris

Cette illustration est une base de valeurs pour la colorisation. J’ai procédé à quelques tests rapides sur des croquis et jusqu’à présent, j’ai utilisés différents procédés d’une fois à l’autre. Ce sera ma première illustration complète colorisée de cette façon.

En attendant, voici…

Death Not (for the moment)
death-not-for-the-moment

Je plaisante. Il s’agit d’une parodie réalisée il y a quelques années pour le fanzine No-Xice ^__^

A tout de suite pour l’illustration (la vraie) en couleurs !

Ou laissez-moi un commentaire

Indice sur le mystérieux costume…

Des épaulettes en plumettes et une pomme tenue par une main anguleuse :

costume en cours - suite avec indice !
costume en cours et indices du jour

Au départ, je ne comptais poster que les plumes mais j’ai pensé qu’un deuxième indice serait plus parlant ! Aussi ai-je gribouillé assez vite la main et l’avant-bras pour me concentrer sur le « fruit de la connaissance » : ) également appréciée comme « drogue douce » par le personnage mystère !

Ou laissez-moi un commentaire

A qui est-ce ?

Illustration d’un costume, dessin en cours :

dessin de costume - et de personnage - en cours
dessin de costume – et de personnage – en cours | entre rough et texturage

Il a l’air très basique comme ça mais j’ai pris soin de vous laisser un indice marquant : les petites attaches du costume à même la peau – celles qui ressemblent à des dents blanches.

…Saurez vous reconnaître à qui il appartient ? 😉

Ou laissez-moi un commentaire

INKtober #08 : crooked

Définition de crooked

  • Adj > courbé, crochu, tortueux (chemin), courbé (personne), malhonnête
    • a crooked smile : un sourire grimaçant
  • Adv > de travers

Au départ, je penchais pour une montagne à l’air grimaçant, par laquelle on accèderait via un chemin tortueux, sinueux. Mais ça ne me semblait pas assez accrocheur… Et après une rapide recherche, j’ai découvert qu’on parle aussi de « crooked house ». Ce qui m’a définitivement inspirée pour cette « Tour Eiffel torturée »* !

Inktober 2017 | Crooked Eiffel Tower
Inktober 2017 | Crooked Eiffel Tower

Sinon vous vous souvenez de mon premier encrage sur « Swift » ? Les deux oiseaux au bec chargé de brin pour le nid ? Et bien les voilà installés à l’étage de la tour ! Je reste donc fidèle à ma sous-thématique « Love is in the air » pour ce dernier dessin d’inktober ^.~

*A savoir que cette déformation-ci repose sur une photographie personnelle. Si cela vous tente, voici le cliché original sur mon site de photo : page 404 pour MDstudio. J’en ai détaillé les étapes de créations sur cet article : Tour Eiffel Tourmentée.

Bonne continuation aux challengers pour ce mois d’octobre !

J’espère reprendre la liste plus tard dans l’année, si c’est le cas, je renouvellerai la parution évidemment ^__^

> voir tous mes encrages pour INKtober <

Ou laissez-moi un commentaire