Esquisses nocturnes : études d’ambiance lumineuse

Entre étude de la nature et tutoriel, un petit article sur une technique d’expérimentation. Ici sur une série en clair-obscur très contrasté, monochromatique – enfin sans couleur exactement, puisqu’il s’agit de blanc sur noir !

Au moment où je prépare cet article, le couvre-feu reste en vigueur et il est donc impossible de réaliser des croquis de nuit, dans un jardin ou au bord d’une rive, du moins, en zone urbaine. Pour démarrer, je me suis inspirée de mes propres souvenirs et photographies, notamment du Parc Oriental de Maulévrier qui orchestre de magnifiques nocturnes printanières et estivales, et ai ensuite joué avec un éclairage imaginé :

esquisses & dessins d'études : croquis d'arbres, de buissons et de berges la nuit
esquisses & dessins d’études : croquis d’arbres, de buissons et de berges la nuit

Travailler avec des miniatures donne rapidement une vue d’ensemble des différentes options et permet au besoin de dupliquer une vignette pour en dessiner une variante. Ci-après : les deux vues de dessus présentent un éclairage venant de la gauche, plus ou moins vif ; idem avec les deux vues de dessous, éclairage plus ou moins proche de l’arbre et du talus, avec une ouverture projecteur plus ou moins large :

esquisses d'arbre de nuit, éclairages plus ou moins vifs
esquisses d’arbre de nuit, éclairages plus ou moins vifs

Une fois en zoom, vous le voyez : je travaille à gros traits et en basse définition, à la recherche d’effets, d’ambiances. Ci-après, un zoom avec un éclairage type projecteur / spot venant du dessus, orienté vers les cimes de droite et plutôt loin / lumière diffuse ; en insert, la vue inverse (spot diffus, placé à 2 ou 3 mètres du pied de l’arbre) :

esquisse d'arbre de nuit, éclairage par dessus
esquisse d’arbre de nuit, éclairage par dessus ; insert à gauche avec éclairage inverse, pas dessous

Ce serait plus rapide de placer et déplacer les projecteurs en 3D autour de l’arbre mais pour le moment je n’ai investi que Bryce 5. Et mine de rien, dessiner en 2D, ça fait tout autant réfléchir et visualiser ^__^ Cela n’enlève rien à l’outil 3D qui, une fois la conception réalisée, permet d’aller plus vite, plus en souplesse ; le jeu de projecteur / mise en lumière / reste un de mes meilleurs souvenirs avec l’éclairage d’objets 3D sur Bryce !

Un bon exercice d’entraînement donc, que ces études préliminaires pour le projet 2021 : 1 chiffre pour 1 arbre – sachant que j’ai un petit tour dans ma botte pour l’effet final au cas où je ne maîtrise pas un éclairage par dessous satisfaisant ^.~ Si vous revenez sur l’article en question, vous avez normalement un bon indice pour le découvrir !

Ou laissez-moi un commentaire

Carte du tendre pour une année meilleure en douceur

Meilleurs vœux illustrés pour cette année qui a déjà (bien selon les points de vue) commencé :

My best wishes for a softer, tender, better new year | saisei Yrial in Sight 2021
My best wishes for a softer, tender, better new year | saisei Yrial in Sight 2021

J’ai choisi une formulation personnelle. Globalement nous sommes tous sous le joug de restrictions sanitaires, nécessaires et indispensables, avec des conséquences économiques, familiales, sociales, associées à un impact important sur la santé mentale. D’où l’idée de ne pas souhaiter une traditionnelle « bonne » année et de porter l’accent sur les petits moments de bonheur, même fugaces. La plupart du temps, j’opte pour des vœux personnalisés mais là j’ai pensé que ce serait mieux de le faire aussi pour la carte générique.

Et… En raison de ces mêmes interrogations sociales, je me suis inspirée d’une source musicale pour le texte : celui de Daft Punk pour leur chanson « Harder, Better, Faster, Stronger », plus particulièrement le passage sur l’automatisation du processus de transformation et d’uniformisation. J’évite au maximum les polémiques sur Yrial, je les réserve pour mon entourage ; cette fois-ci, je n’y résiste pas !

Alors. Notre mode de vie nous rend-t-il plus fort, plus rapide, meilleur en tout ?

D’ici-là, je vous souhaite sincèrement une année plus en douceur à tous celles et ceux qui en ont bien besoin ^-^


Retrouvez les croquis d’intention précédemment postés, ainsi que les différentes variantes colorées, ou encore différents essais de composition graphique incluant le texte.

Ou laissez-moi un commentaire

Tous crocs dehors !

Ou une belle excuse pour s’amuser et modifier à l’envi une « étude de la nature » en une mutation vers une autre créature, souvent chimérique celle-là.

Je commence par une étude anatomique en rapport direct avec les croquis et les illustrations d’elfe aux crocs saillants – sur le croquis de gauche, les dents supérieures sont plus claires que les dents inférieures car la mâchoire est « normale » pour un être humain ; sur la version de droite, ces dents sont plus sombres que celles du bas car la mâchoire du bas est plus avancée que celle du haut :

Croquis d’étude pour une mâchoire normale puis une mâchoire agrémentée de canines inférieures particulièrement saillantes

Objectifs :

  • Exercice d’observation puis de modification / extrapolation
  • Petits pas vers la création de créatures plus exotiques
  • Sujets peu habituels (de ma part en tout cas)

D’ailleurs, à bien regarder la nature, il arrive que la mâchoire opposée, ici la mâchoire supérieure, soit évidée pour accueillir les canines lorsque la bouche ou la gueule se ferme :

Mâchoire ouverte puis fermée avec des « trous » pour les encoches où se logent les canines

Application avec une elfe :

Dessin en vue plongeante – mâchoire plus ou moins prognathe – canines saillantes et prononcées

Ces créations viennent spontanément étoffer l’actualité en cours sur « j’ai les crocs !»

Au passage, j’avais adoré effectué des variantes d’esthétiques – des skins de character design – sur un petit dragon inspiré du jeu vidéo « Trine ». Aussi, j’alterne mes études entre figures humaines / elfiques et animales ! Retours aux sources, en quelques sortes :

Un serpent qui se pare progressivement d’une gueule édentée – croquis d’après nature puis variantes

Et en y repensant, ce goût date d’il y a longtemps : j’avais vraiment apprécié illustrer les zodiaques animaliers du dragon d’eau, du tigre de métal ou du cheval de bois. Idem pendant l’Inktober 2018 où j’avais croqué des héros de Dota2. Pourquoi ne pas y consacrer un peu de temps dans ce cas et tâcher d’approfondir la question ? D’où ce petit exercice de « modification irréaliste » greffé sur une étude d’après nature.

Après « toutes griffes dehors« , c’est donc « tous crocs dehors » ! Si je vous dis que je ne mors pas, me croirez-vous encore ?

Ou laissez-moi un commentaire

Jardin Japonais à Nantes

Dessin numérique aux couleurs fantasmagoriques !

Récemment j’ai partagé un extrait vidéo de mon utilisation du « pinceau mélangeur » sur Photoshop : buissons teintés de rose sur Instagram ou de bleu sur Twitter. Cet outil requiert moins de ressources que le « mélange au doigt ». Dans ma quête d’optimisation informatique, c’était une découverte parfaite pour moi en matière d’illustration digitale !

Ici, je cherchais à ce que le paysage fonctionne sans le personnage d’origine – aussi ai-je ajouté quelques branches au premier plan – avec le fameux pinceau mélangeur ou « mixer brush » :

Japanese Garden of Nantes : Île de Versailles
Japanese Garden of Nantes : Île de Versailles

Comme la légende l’indique, ce dessin est une illustration en numérique, représentant un décor naturel bien que réinventé : le jardin japonais de l’Île de Versailles à Nantes. Ouvert toute l’année, ce parc abrite régulièrement des expositions ainsi que des aquariums. Des cerisiers y côtoient des bambous, des arbres taillés en plateau croisent l’ombre de buissons ou vénérables foisonnants. Dans l’étang, quelques canards épient les carpes… Bref, un petit paradis de verdure sur une île citadine de la ligne – tram 2.

Entre le moment où j’ai photographié et croqué le parc, et aujourd’hui, le rendu a évolué ; tout a commencé avec un repentir numérique sur ce jardin japonais : j’avais l’impression de ne pas être allée au bout de mon idée sur le traitement de l’image ! 

Et vous, vous arrive-t-il de revenir expérimenter sur vos anciens dessins ?

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis sur carnet gris : compilation de dessins réalistes

Suite de la première compilation de dessins sur carnet gris avec aujourd’hui, des dessins dans un style plus réalistes !

Un thème quotidien nous est suggéré par Sketch_Dailies, ici je choisis de regrouper les dessins d’animaux :

croquis sur papier gris
Croquis de renard argenté

croquis sur papier gris
Croquis de gorille (Koko) avec chaton

croquis sur papier gris
Croquis de licornes : une jument et son poulain

croquis sur papier gris
Croquis de loutres enlacées

Et j’y ajoute le fanart de Whomping Willow, l’arbre cogneur dans Harry Potter, lui aussi dans un style réaliste même s’il s’agit d’un thème fantastique :

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Whomping Willow inspiré de l’univers d’Harry Potter

Suite dimanche prochain, avec des dessins de … Super héros et super héroïnes ! Pour les plus impatients, rendez-vous sur mon compte Twitter : Saisei Yrial inSight où je poste quotidiennement ^.~

Je termine donc sur un dessin à l’encre ce qui reste assez rare chez moi. J’y suis moins à l’aise pour le moment mais j’avoue que le dessin en ressort plus punchy qu’au crayon gris ! Et vous, vous préférez voir / dessinez plutôt au crayon, à l’encre… ?

 

Ou laissez-moi un commentaire

Étude de la nature – anatomie – crânes

Certains d’entre vous savent comment j’en suis arrivée à étudier des ossements 😉 Ils font partie d’une illustration en cours ! Et pour le moment…

…Histoire de combiner l’utile à l’agréable, j’ai choisi de les représenter en entier, à partir des croquis partiels de crânes enchevêtrés que j’avais esquissés pour le dessin final. Voici donc un extrait de ce projet en cours, en mode « étude de la nature » :

vue d'un crâne humain de 3/4
vue d’un crâne humain de 3/4

vue d'un crâne humain de face légèrement en contre-plongée
vue d’un crâne humain de face légèrement en contre-plongée

vue d'un crâne humain de face légèrement en plongée
vue d’un crâne humain de face légèrement en plongée

Je crois que, après avoir croqué des crânes sous – presque – toutes les coutures, je ne verrai ni ne concevrai un visage de la même manière ! C’est un classique me direz-vous et ceux d’entre vous qui sont passés par une école d’art ont certainement dû s’atteler à ce travail dès le départ.

A partir de ces crânes humains, j’ai pu m’essayer à celui d’un shinigami – que j’ai allègrement fissuré pour coller à mon thème. Surprise, plus tard ! 🙂

_______

Dessins en niveau de gris réalisés à partir de ressources photographiques.

Ou laissez-moi un commentaire

INKtober #07 : shy

Définition de shy

  • Adj > pour une personne > timide, gêné, mal à l’aise ou mettre qqn mal à l’aise,
  • Adj > pour un animal > peureux
  • Nom > lancer, jet, essai, tentative,
  • Verbe (pour un cheval) > broncher

J’ai décidé de combiner « peureux » et « tentative » :

INKtober 2017 | She decided to take a #shy with him. But he’s #shy
Inktober 2017 | She decided to take a shy at dating him. But he’s shy !

« Inktober2017 | Elle a décidé de tenter de sortir avec lui. Mais il est timide ! » C’est une expression datée, hein ^^

J’espère que le jeu de mot passera ; pour une francophone en tout cas, c’est marrant ^__^°

> voir tous mes encrages pour INKtober <

Ou laissez-moi un commentaire

INKtober #06 : sword(fish)

Définition de sword

Nom > épée -> le glaive de la justice

  • Swordbearer : officier qui porte le sabre
  • Sword dance : danse du sabre
  • Sword-fight : duel à l’épée, bataille à l’épée
  • Swordfish : espadon, poisson-épée
  • Swordplay: maniement de l’épée
  • Swordman : épéiste, lame, être une fine lame

Et j’ai donc choisi… Un couple d’espadons !

Inktober2017 | couple de poisson-épée jouant dans les vagues
Inktober2017 | couple de poisson-épée jouant dans les vagues

Retour à un encrage net mais diffus ; ça a été un plaisir de renouer avec le pinceau, j’avoue !

> voir tous mes encrages pour INKtober <

Ou laissez-moi un commentaire