In Sight, à distance d’Yrial

Un an après, jour pour jour…

Cas de force majeure, j’ai dû reporter l’ensemble de mes projets web. J’ai donc non seulement délaissé Yrial in Sight et la majorité de mes sites MD, mais également les réseaux sociaux affiliés. Je n’ai même pas profité de ce temps pour me noyer dans un flux YouTubesque / Neflixesque / Primesque, etc.

Cette année donc, j’ai préféré ne garder que mon réseau « humain direct » et suis rarement passé par les RS pour communiquer. Trop d’instantanéité, trop d’éphémérité, les contenus sont oubliés aussi rapidement qu’ils sont vus. Traitez-moi de vieille c… si vous voulez, mais j’aime prendre le temps d’écrire un mail ou d’entretenir une conversation téléphonique.

…Globalement, les rares années où j’ai véritablement partagé sur ma propre pomme en ligne – ailleurs que sur Yrial ou MD studio bien sûr – se compte sur les doigts de la main.

Finalement, une année entière s’est écoulée sans que je revienne partager mon travail personnel sur les réseaux sociaux numériques. J’y reviendrai probablement quand ils seront plus humains et que notre attention, notre temps de cerveau disponible sera (re)devenu davantage qu’une marchandise de valeur. D’ici-là, je continue de chérir mes réseaux sociaux tangiblement humains. On peut faire mieux avec les réseaux virtuels ce qu’on en fait actuellement. Il s’y passe déjà de belles choses. Je suis sûre que ça peut encore s’améliorer.


La publication ici ne va pas reprendre immédiatement au demeurant.

Cet article fait suit à Une pause s’impose et In Sight, nouvelle perspective en vue pour Yrial tout deux publiés en décembre 2019.

Je vous souhaite de profiter au mieux de ce mois de décembre un peu singulier. Ce sera déjà super !

Ou laissez-moi un commentaire

Une pause s’impose

Bon, j’ai besoin de souffler un peu. Histoire de retrouver mon engouement habituel.

Mon planning est dans les grandes lignes, posé pour 2020 et plus en détail sur le premier trimestre. Étant donné les contraintes parallèles à tout ça, il est fort probable que je ne partage plus grand-chose ici pendant un long moment.

Ensuite, je continue de culpabiliser à polluer la toile – même je n’ai été informée qu’en 2013 des dégagements de dioxyde de carbone engendrés par les requêtes en moteurs de recherche, les streamings et le maintien de données en continue. Car pour nous assurer que nos mails, nos images et documents, nos clouds, nos vidéos, soient toujours disponibles à toute heure du jour et de la nuit, ça consomme beaucoup d’énergie et ça pollue beaucoup en termes d’émission de gaz à effets de serre. Sans parler de l’extraction des matières nécessaires en amont pour construire un serveur ou un smartphone – information que j’ai eue plus tardivement mais qui n’enlève rien au sujet.

Donc bon. A titre personnel, je sais bien que je ne pollue pas tant avec les quelques articles et dessins que je poste ici, mais via la mise en avant sur les réseaux sociaux : la promotion à grands renforts de gazouillis et autres modalités contribuent à l’infobésité actuelle et à une pollution qu’il est facile de modérer à titre personnel. Voilà qui me pousse à ralentir le rythme de publication…

…En attendant de construire les machines et les architectures différemment, et bien évidemment, de leurs rafraîchir les idées, mieux que maintenant en tout cas.  

A très bientôt pour les croquis de carte de vœux, qui seront peut-être l’une des rares publications de l’année prochaine ! D’ici-là, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année ^__^

Ou laissez-moi un commentaire

In Sight, nouvelle perspective en vue pour Yrial

Pour Yrial in Sight ainsi que mes autres sites web, les idées sont légions, les travaux en cours se multiplient et les projets restent nombreux. Pourtant, je songe à espacer le rythme de mes articles sur ce blog.

Le temps passé à expliquer ma démarche empiète finalement beaucoup sur mon temps de création visuelle. Alors, oui, produire du texte accompagnant les images, mettre en forme lesdites images, ça reste de la création me direz-vous. Sauf que je commence à y prendre nettement moins goût ces derniers temps, peut-être par manque de retours, et certainement par besoin de changement.

J’ai aussi envie de mettre à jour mes galeries et comptes en dehors de ce site. Force est de constater que, soit je fais vivre Yrial in Sight, soit je m’occupe des autres plateformes. En plus d’Yrial, je peux mettre ponctuellement à jour deux réseaux supplémentaires (Twitter et Facebook principalement) mais pas les animer avec des nouvelles extérieures ni surfer pour encourager les amis et collègues. Or, actuellement, j’aimerais investir davantage dans ce domaine, ainsi que sur Deviant Art et Instagram, ou ailleurs, pourquoi pas.

Ensuite, même si j’arrive à maintenir les contenus photographiques et textuels pour MD studio, je n’ai plus le temps de construire un portfolio personnel cohérent pour MD drawing, pressée parfois par la date butoir de la publication hebdomadaire ici. Côté contenu encore, les projets d’écriture pour MD design me démangent de plus en plus. Et côté webdesign, j’ai de nouveaux objectifs concernant tous mes sites MD.

Arrive donc probablement un changement en vue d’un temps online équilibré différemment, destiné à mes autres sites et projets. Jusque-ici, j’ai repoussé l’idée de moins publier sur Yrial in Sight car ce rendez-vous dominical maintient une forme de rigueur, de régularité et d’ouverture qui m’est précieuse. Sans compter le petit élan de satisfaction après avoir posté, le sentiment d’avoir vraiment terminé une fois les visuels et les textes partagés, et évidemment, le plaisir qui l’accompagne.

Affaire à suivre, décision bientôt !

Ou laissez-moi un commentaire