Vaisseau des Sables et de course !

Suite du précédent article sur les vaisseaux des sables inspirés jeu de rôle « Les ombres d’Esteren » auquel je joue ! Avec des dessins de variantes rapides cette fois-ci.

Mes premières esquisses, contrairement à ce que je vous ai montré, ne concernaient pas du transport de marchandises ; plutôt que de lourds et certes majestueux esquifs, j’envisageais plutôt….

… Des chars de courses individuels :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren
croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

En bonus, voici ce qui m’a inspirée pour le dessin des vaisseaux des sables / bateaux :

étude de la nature -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Finalement, ces dessins m’orientent vers un mix entre un char de course antique et un char à voile moderne.

Alors, une petite course ?

Ou laissez-moi un commentaire

Vaisseaux des Sables, JdR Esteren

Dans le jeu de rôle « Les Ombres d’Esteren » il est question de « vaisseaux des sables ». Des embarcations d’hommes et de marchandises, qui, poussés par le vent des courants aériens, voguent… Sur le sable ! Pas sur l’eau.

Qu’est-ce que ça peut donner ? J’avoue que ça m’a intrigué lors des parties alors j’ai dessiné des idées :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

L’eau n’a pas la même portance ni la même résistance que l’eau ; pour compenser ce fait, j’ai imaginé que la voile avant était vraiment grande.

Pour éviter les forces de frottements j’ai pensé que seule la quille racle le sable – et que le fond de cale est finalement très plat.

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

En tout cas, ce qui s’impose progressivement, même si c’est moins élégant, ce sont les roues ! Des roues sur les côtés comme un moulin à vent, ou latérales comme les anciennes voitures, ou…. Des roues à eau, pourquoi pas !

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Et une version fantasmagorique, entre des roues en moulins à vent et une pieuvre en cerf-volant :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Soit le vent est très fort sur les côtes, soit la magience est à l’œuvre… Amoins que ce ne soient les féons ? Pour ceux qui ne connaissent pas – encore – ce jeu, nous nous aventurons dans un monde aux allures fantastiques.

Bien. Peut-être une déformation de rôliste – et parfois mieux vaut ne pas chercher à représenter ^.~ D’ailleurs je n’ai pas encore regardé si l’illustrateur.trice ou les illustrateurs.trices de l’ouvrage avait planché sur le sujet ! Dimanche prochain, la suite ^__^

Et vous, avez-joué au jeu de rôle Les Ombres d’Esteren ?

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign Phaé : recherches de costumes part.2

Étude de personnage ou « character design », voici la deuxième planche de costumes ! Au programme : design d’objets, de textiles et de coupes  : )

Après avoir emprunté quelques touches d’orient, la tenue vestimentaire pour Phaé prend un tour occidental :

Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 2
Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 2

Barde à la cour, ce personnage féminin souhaite voyager relativement sobrement pour éviter trop d’attention. Sa « raison » prime légèrement sur son « empathie » et le score de personnalité la présente davantage comme une personne raisonnable que spontanée. Aussi, à l’exception de broderie et d’armes blanches ouvragées, j’ai conservé la ligne directrice de la discrétion.

C’est parti pour une détaillée, comme d’habitude !

On commence avec un exemplaire des deux paires de dagues et de couteaux :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les armes blanches
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les armes blanches

Dessin en couleur du costume de voyage – simple et discret :

Phaé, charadesign : costume de la planche 2
Phaé, charadesign : costume de la planche 2

Je dis « occidental » bien que le col se rapproche davantage des cols asiatiques – je pense notamment aux vestes sans manche chinoises avec leur attaches latérales. De même, le pantalon emprunte sa coupe au sarouel – pantalon unisexe également d’origine asiatique et évoquant le monde arabe.

Illustration avec la cape de voyage : large capuche aux accents moyenâgeux européens, coupe droite pour la cape, longs pans de tissus épais et galon brillant :

Phaé, charadesign : costume de la planche 2
Phaé, charadesign : costume de la planche 2, vue en cape

Les bottines sont tout ce qu’il y a de plus commun. En fait, ce sont les armes, la cape et les chaussures qui sont « occidentales » !

Premier zoom sur le détail de la broderie (non représenté sur la vue en pied pour se concentrer sur les lignes principales de la coupe et les accessoires) – où le triangle réapparaît en arrondi, enjolivé de motifs floraux :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > la broderie de la capuche

Oui, c’est la petite touche de féminité pour ce costume ; )

Deuxième zoom sur le dessin de la broche (le triangle équilatéral est simplement suggéré par les médianes / hauteurs / bissectrices) :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les broches de la cape

…Où le collier en trois tour rappel un tour de cou – une coquetterie qui se portait aussi bien par les femmes que par les hommes.

C’était un plaisir de me plonger dans un personnage au costume non contemporain et de pouvoir tout de même jouer sur des formes peut-être anachroniques et culturellement différentes – vive la fantaisie et le fantastique !

Dimanche qui vient, je vous partage une petite recherche sur l’anagramme du nom « Phaé » avec celui de « Phéa » : )

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign et portrait : Phaé encapuchonnée

Suite du personnage de JdR traité comme un perso de jeu vidéo. Après une version portrait « de base » pour Phaé, voici une version portrait « Phaé encapuchonnée » !

Je suis directement partie de ma base justement, pour y dessiner un vêtement supplémentaire ainsi que quelques accessoires (les broches, symbole de la famille au service duquel se trouve le personnage) :

charadesign pour Phaé : vue portrait du costume de voyage
charadesign pour Phaé : vue portrait du costume de voyage

On reste dans les tons verts mordorés – brun ocre. Cette illustration-ci se rapproche au plus près de sa tenue de voyage – et d’aventure ! Ce que j’apprécie vraiment dans le character design en digital art, c’est la possibilité d’expérimenter des variantes : juxtaposer des éléments, en ajouter, en effacer certains pour faire apparaître un bout de peau ou de tissu en dessous, etc. En traditionnel, cela m’aurait pris un temps fou.

Après les vêtements d’intérieur (costumes planche 1) vous aurez droit à certaines recherches pour les vêtements d’extérieur : ) Rendez-vous vendredi prochain !

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign Phaé : recherches de costumes part.1

Suite du personnage de JdR traité comme un perso de jeu vidéo. En complément de la présentation du visage de Phaé, voici une planche d’illustrations de son costume !

On démarre par un dessin de la jeune femme cheveux mouillés non maquillée, puis un élément de parure (les bracelets*), suivi de recherches de costumes et une vue portrait avec le maquillage et les tatouages finaux :

Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 1
Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 1

J’ai choisi comme motif principal le triangle, surtout le triangle inversé pointe en bas. Il est assez simple de le décliner dans la parure de Phaé : en galon (bande de tissu cousue par dessus le bord extérieur d’un vêtement), en bijou (triangle en motif sur les bracelets) et en maquillage (triangle blanc-or sur le front).

Les dessins ne sont peut-être pas trop visible en version web, aussi, voici des vues des différentes tenues séparées :

Phaé, charadesign : détail 1 de la planche 1
Phaé, charadesign : motif en triangle, zoom sur parure de la planche 1
Phaé, charadesign : motif en triangle, zoom sur parure de la planche 1
Phaé, charadesign : motif en triangle, zoom sur parure de la planche 1
Phaé, charadesign : costume de la planche 1
Phaé, charadesign : costume 1 de la planche 1
Phaé, charadesign : costume de la planche 1
Phaé, charadesign : costume 2 de la planche 1

Enfin, ça, c’était avant que j’apprenne que la pluie était fréquente ! Suite au prochain épisode avec un vêtement de pluie.

____

*bracelets : le lien entre Phaé et Phéa donc je parlais précédemment ; ) Dans Inflow, les bracelets de Phéa lui confèrent une partie de sa magie et restent la seule chose tangible dans sa silhouette évanescente. Ici, pour Phaé, je les ai représentés plus fins, plus proches de bracelets « standards » en somme.

Ou laissez-moi un commentaire

Charadesign : le visage de Phaé

Suite du personnage de JdR traité comme un perso de jeu vidéo. Et comme promis dans le précédent article gradient de peau mate, une vue en portrait de Phaé :

charadesign pour Phaé : base de travail
étude de personnage pour Phaé : base de travail avant parure et costume

Il s’agit là d’une base de travail. Après avoir sélectionné quelle teinte de peau me convenait le mieux pour ce personnage – teint basané en rapport avec l’univers du jeu – j’ai extrapolé un peu. Donc oui, cette base de dessin paraît « nue » et ce n’est pas une illustration en soit mais bien un début de recherche pour cette jeune femme. Bref du « character design » ou « charadesign », de la conception / recherche de personnage : )

Phaé est un personnage de jeu de rôle que j’incarne dans une quête des « Ombres d’Esteren ». Elle emprunte de multiples caractéristiques, avec un côté pragmatique – barde à la cour – et un côté un peu magique – Phaé est en effet l’anagramme de Phéa, une entité psionique que j’avais illustrée pour un jeu de stratégie fantastique il y a quelques années ; il s’agit du wargame « Inflow »* édité chez No-Xice©. Donc d’une certaine manière, je dessine un cross-over entre deux jeux !

________________________

*le jeu Inflow, en savoir + avec Inflow sur ce blog et Inflow de No-Xice©

Ou laissez-moi un commentaire

Charadesign sur une soirée enquête : Benedict

Il y a peu je vous parlais de murder party avec le character design de Mareska Wojdyla. Aujourd’hui c’est au tour de Benedict Herbert Lamprey, un personnage d’allure serviable et au style sobre & chic !

Benedict Herbert Lamprey « Le secrétaire » – principaux accessoires et un petit bidou

Telle qu’on imagine la vie de ce personnage, il doit dégager une certaine élégance mêlée à une froideur serviable. On lui trouvera un petit air mystérieux voire calculateur mais sans plus. Il a probablement un peu de ventre, le goût des vêtements simples et de bonne facture. Bref, il paraît très lisse, en fait. Vous ne trouvez pas ? Et c’est volontaire de la part des scénaristes !

Benedict Herbert Lamprey – premiers croquis de recherche

Tous les personnages de Série Noire à l’encre Rouge semblent mixtes – même si je trouve que Mareska passe mieux en « Janet Been » qu’en « Jimmy Been » … Enfin tous sauf Benedict.e qui, malgré un prénom mixte, est manifestement lié à un acteur masculin.

Benedict Herbert Lamprey – esquisses de visages et de cols, variantes

J’imagine bien Benedict avoir le goût du détail, déjà bien mis de sa personne, toujours nimbé d’une subtile et influente mise en scène :

Benedict Herbert Lamprey – esquisses de visages, côté + artiste

Pour les mêmes raisons que Mareska, je n’en dirai guère plus au sujet de Benedict, histoire de vous ménager la surprise si vous jouez à Série noire à l’encre Rouge. Et je précise aussi que je n’ai pas lu le scénario complet puisque c’est Torog qui était l’organisateur de la soirée ^^


Pour les plus curieux, et si vous ne l’avez déjà fait, vous pouvez lire ce scénario de Sans peur et sans reproche ou SPSR (ancienne maison d’édition de jeu de rôle) sur différentes sites web dédiées aux soirées enquêtes, comme ici :

Ou laissez-moi un commentaire

Charadesign sur une soirée enquête : Mareska

Vous connaissez les soirées enquête ou murder party ? C’est un jeu collaboratif (plus ou moins selon les intérêts ou objectifs de chacun) en grandeur réelle – moyennant d’avoir un peu d’imagination !

On s’y grime pour incarner un personnage. Le mien était Mareska Wojdyla, alias Janet Been, un actrice « has been » quelque peu aigrie et vindicative (un aspect de caractère que j’ai eu du mal à interpréter d’ailleurs !). Le descriptif pour préparer son perso m’a finalement inspirée avec un méli-mélo d’accessoires de différentes modes du XXième siècle :

Mareska Vojdyla alias "Janet Been" - principaux accessoires
Mareska Vojdyla alias « Janet Been » – principaux accessoires

Recette de la fashion bric-à-brac !

Il était conseillé, pour un look « has been », de porter de grandes lunettes de soleil, un foulard, de jouer avec un porte-cigarette et d’avoir toujours un verre à la main (idéalement de wisky mais de l’ice tea fait l’affaire) ! Et ce ne sont que quelques exemples, à combiner ou pas. Il en ressort quelque chose de rétro et du coup, j’ai changé un peu ma façon de dessiner pour Mareska :

Mareska Vojdyla alias "Janet Been" - postures & accessoires
Mareska Vojdyla alias « Janet Been » – postures & accessoires

Pour compléter le tableau, j’ai ajouté un veston « style garçon manqué » qui a eu son succès il y a une 20aine d’années je crois, et un chemisier à larges manches – plutôt vintage mais uni. J’avais pensé à d’autres choses mais le résultat est déjà surprenant pour cette starlette au passif à la fois ésotérique et tragique. Et ça c’est une autre histoire, rdv sur les sites de murder party pour en savoir plus ! ^.~

Enfin, quelques notes préliminaires issues de mon carnet : chemisier large, ceinture bling-bling et pantalon patte d’eph !

croquis réalisés dans le tram, un peu cracra !
croquis réalisés dans le tram, un peu cracra !

Désolée pour le côté un peu flou / moiré du scan – mon ancien carnet n’était pas très facile à mettre à plat ; j’ai nettoyé et repris numériquement la partie de gauche pour que les dessins soient plus lisibles. Malgré les recommandations du bouquin de jeu, c’était encore un peu vague et à ce moment-là, j’avais surtout couché des notes de mémoire. L’évolution sur fond gris (postée en haut) est déjà meilleure !

Encore un exemple de charadesign où l’accessoire comme la posture revêt de l’importance ! Tout est question de dosage, ici tout porter n’est pas nécessaire pour être identifiable ^.~


Merci à Torog et merci à toute l’équipe créatrice de ce scénario Série noire à l’encre Rouge, une histoire d’enquête plus ou moins naturelle / surnaturelle ^-^

Alors, ça vous tente ?

Ou laissez-moi un commentaire

Charadesign, étude de costumes, part.3

Après les tenues d’hiver, place au tenues d’été pour le character design de Lila !

Cette fois-ci, on part sur un sarouel court. Tenues vestimentaires, toujours en vert acidulé et marron chocolaté, avec une note plus estivale :

Costumes pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costumes pour le personnage de Lila, JdR Vampire

Plutôt que les matières, ce sont les motifs qui se retrouvent à l’honneur. Comme pour les costumes de soirées et ceux de demi-saison, les lignes et les coupes ont toujours une place de choix pour cette fille de la Cacophonie.

Zoom habituel sur les différents costumes :

Costume 7 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 7 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 8 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 8 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 9 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 9 pour le personnage de Lila, JdR Vampire

Côté chaussures, on reste sur une sandale compensée avec cette fois-ci plus de variantes dans les brides. Idem, pour la coiffure !

Pour les trois séries de costumes, les valeurs étaient : grâce et élégance, sobriété et modernité. Ce qui est assez rare au sein de la communauté vampirique « traditionnelle et conservatrice » de la Camarilla. Je ne pense toutefois pas avoir pris de liberté excessive vu le descriptif de la lignée fourni par le manuel ^^ Tous les style sont en effet permis, du chant classique au métal, en passant par la pop. Tout un programme.

Après avoir écrit quelques dizaines de page sur l’historique et les valeurs de mon personnage, je ne m’attendais pas à prendre cette direction !

Ou laissez-moi un commentaire

Charadesign, étude de costumes, part.2

Une étude de personnages implique souvent des recherches de costumes, d’accessoires (armes, bijoux, boucle de ceinture ou de chaussures), de parure (comprendre : coiffure, percing, tatouage, etc.). Ici c’est la suite du charadesign de Lila que je vous propose !

L’activité du personnage l’amène à très fréquemment rencontrer des humains (non caïnites donc) et vivre parmi eux. Aussi, j’ai imaginé qu’elle suivrait une certaine tendance vestimentaire pour ne pas se retrouver ne décalage avec son environnement. Après les costumes de soirées, voici quelques tenues de détente, en mode hiver demi-saison :

Costumes pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costumes pour le personnage de Lila, JdR Vampire

Je me suis davantage concentrée sur les lignes et les matières que les variantes colorées à proprement parlé. Pour cette planche comme sur la suivante, je me suis imposée un sarouel (note décontractée) pour surtout travailler le haut. Le cache-coeur du costume le plus à gauche peut se porter aux épaules, noué sur la poitrine.

Zoom individuel sur les costumes en question :

Costume 4 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 4 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 5 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 5 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 6 pour le personnage de Lila, JdR Vampire
Costume 6 pour le personnage de Lila, JdR Vampire

Pas de variantes pour les sandales au pieds mais il y en a davantage dans la seconde planche.

Ce qui est amusant, c’est que j’ai esquissé la base de ces costumes en mars 2016 alors que je ne jouais pas à Vampire La Mascarade et que je n’avais pas encore créé le personnage de Lila. A l’époque, j’avais pensé sarouel long / court et jeux de ceinture. C’était donc bien sympathique de reprendre tout ça un an plus tard (mars 2017) et m’apercevoir que les esquisses correspondaient à quelque chose de transférable, concrètement ^__^

Le tout reste à la fois contemporain et très classique. Un style assez commun, sans heurt apparent, bref pas de vague ou de provocation ostentatoire ! Une apparence proche de l’attitude des Filles de la Cacophonie au sein de leurs alliances : se tenir au courant discrètement et plus si affinité, tout en tâchant de rester officiellement neutre…

Ou laissez-moi un commentaire