Charadesign, JdR : Stargate Coalition (nb)

Commission réalisée en mars pour illustrer une quête dans le jeu de rôle Stargate Coalition. Une fiction inspirée du l’univers de Stargate, imaginée par Torog !

Ici, il s’agissait, rapidement, de brosser les portraits, costumes et équipements de trois joueuses – voici une version avec des personnages volontairement éclaircis par rapport à l’intention d’origine, afin qu’ils ressortent correctement sur les écrans :

Le trio Rupi La Bagarre, Tank Affair et Sarah Foster – JdR Stargate Coalition

Ses soldates ont une dégaine mêlant sérieux et décontraction, elles se différencient bien à la fois par leurs attributs (accessoires comme une canette de bière ou un paquet de chips) que leur manière de porter l’uniforme (veste fermée, ouverte, ou simplement nouée sur les hanches). On dirait qu’elles attendent sans stress le signal de départ pour la prochaine mission / quête !

Pour revenir aux valeurs (niveau de gris), j’ai effectué des balances différentes : par exemple, des personnages en contre-jour plus sombre sur un arrière-plan clair et un tank medium ; des personnages clairs sur des éléments plus sombres, etc. Je vous partage une version de l’illustration où les personnages sont dans le même gris que dans la version précédente, mais avec le décor plus clair – car suivant l’écran, les valeurs peuvent être interprétées différemment :

Le trio Rupi La Bagarre, Tank Affair et Sarah Foster – JdR Stargate Coalition

Autant qu’une commission, il s’agissait aussi d’une collaboration : chaque joueuse avait choisi son nom de PJ* et ses caractéristiques, aiguillée par le MJ* pour la concordance avec l’univers déployé. Les échanges ont été réguliers avec le maître de jeu pendant la réalisation de l’illustration – pour moi ça reste le meilleur moteur de création ! Aussi, j’en profite pour partager un extrait de mes documents de travail – ici ce par quoi je commence, à savoir un tableau résumé du brief !

JdR - Startage Coalition - synthèse du brief

Le document s’étoffe ensuite en fonction des échanges.

Et donc… Oui, s’il y a une impression de déjà vu, c’est normal : pour la porte à l’arrière-plan, devant le peu de temps dont je disposais, il a été décidé d’insérer une porte des étoiles que j’avais déjà dessinée pour un autre visuel du même JdR* ^.~


*Index des abréviations :

  • JdR : Jeu de Rôle – histoire de type « jeu dont vous êtes le héro » – se joue en équipe pour une quête où, en tant que joueurs, vous incarnez un personnage, en discourt direct ou indirect selon votre préférence.
  • MJ : Maître de jeu – celui qui fait vivre le scénario, là aussi, en discours direct ou indirect selon qu’il soit narrateur extérieur ou interlocuteur ; il peut avoir écrit la partie inspirée de l’univers ou transposer un scénario fourni par l’éditeur du jeu ; il veille au paradigme de l’histoire et aux respect des règles, qu’il consulte dissimulé derrière un écran.
  • PJ : Personnage Joueur – rôle que le joueur va tenir durant la partie, par opposition au PNJ.
  • PNJ : Personnage Non Joueur – interlocuteur, allié ou opposant, interprété par le MJ pour aider les joueurs dans leur aventure ou les précipiter au cœur de situations rocambolesques !

J’ai vraiment eu de chouettes retours sur ce travail. Merci à Torog pour sa confiance et merci aux joueuses d’avoir imaginé des personnages si sympathiques et si originaux ^__^

Ou laissez-moi un commentaire

Étape par étape pour le charadesign de Phaé

Petit retour sur la conception d’un charadesign ¹ : celui de Phaé Minoa avec son schéma de couleurs ¹ !

Ici je focalise l’article sur le portrait² – l’étude des costumes ayant déjà été détaillée³. Je commence avec une animation des principales étapes à partir de ladite base du portrait (visage et buste, sans coiffure ni vêtement particulier) :

speed-painting du charadesign de Phaé
speed-painting du charadesign de Phaé

…Suivie d’un image par image pour ceux qui préfèrent prendre leur temps et faire des retours en arrière pour comparer les étapes :

J’ajoute les différents éléments en calques successifs : cela me permet de masquer ou dévoiler les couches du dessous. Je peux aussi plus aisément modifier la teinte présente sur un calque donné et l’ajuster pour que les couleurs « aillent bien entre elles » ; c’est en gros, ce qu’on appelle un schéma de couleur. Il existe des outils d’aide à la création de « color scheme », je vous en présente rapidement deux ci-après – que j’apprécie car on peut y uploader une image ou une création en cours !

Une fois le schéma de couleurs¹ établi, je décline sur les mêmes tons :

charadesign de Phaé : le schéma de couleur rendu par Colormind

Pour ColorMind, j’utilise clairement du vert – un vert qui ressemble plutôt à un jaune kaki ! Adobe Kuler, quant à lui, me situe bien dans le jaune et propose une version différente avec prise en compte du décor :

charadesign de Phaé : les références du schéma de couleur par Adobe Kuler

charadesign de Phaé : le schéma de couleur rendu par Adobe Kuler

En vérité, le violet est absent des couleurs de Phaé – même s’il est présent dans le décor d’arrière-plan et en ricoché sur sa peau et le tissu. Il est évidemment possible de déplacer les points de référence pour ajuster la roue chromatique en sortie !


¹ Charadesign = character design = conception de personnage
¹ Schéma de couleur = color scheme < > roue chromatique

² Voir les articles :

³ Voir les articles :


Pour finir, en prime, le détail de la dentelle portée par Phaé – je suis en mode costumière :

charadesign de Phaé : la dentelle de la capuche
charadesign de Phaé : la dentelle de la capuche

Ce motif vous rappelle-t-il quelque chose ? Je l’avais à l’origine créé pour un éventail en dentelle justement – mais dans les tons Steam Punk. C’est la petite touche de luxe féminin dans ce costume relativement sobre de voyage !

Voilà pour ce aperçu en mode création. J’espère que ce type de partage vous plaît ! Personnellement, j’adore les making-off de films et les step-by-step en général ^__^ Et vous ?

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis sur carnet en jeu de rôle

Quelques photographies et scans de mon carnet de croquis – car il m’arrive de dessiner tout en prenant des notes rédigées sur la partie… Quand les crayonnés ne servent pas directement de notes !

dessins inspirées du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
mon carnet de croquis – vaisseaux et côtes inspirées du JdR

Scène du début de la quête : première session – avec notamment mon Kaernide, Airt, et le résumé de l’intrigue principale :

dessins inspirées du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
mon carnet de croquis – scènes inspirées du JdR

Scènes de la deuxième session :

dessins inspirées du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
mon carnet de croquis – scènes inspirées du JdR

dessins inspirées du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
mon carnet de croquis – personnage incarné par une amie et inspirée du réel ou du JdR

Parfois le texte et le dessin se mêlent – croquis que j’ai nettoyé dans l’article précédent :

dessins inspirées du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
mon carnet de croquis – char et études inspirées du réel ou du JdR

Précédents articles sur le sujet :

 

Ou laissez-moi un commentaire

Vaisseau des Sables et de course !

Suite du précédent article sur les vaisseaux des sables inspirés jeu de rôle « Les ombres d’Esteren » auquel je joue ! Avec des dessins de variantes rapides cette fois-ci.

Mes premières esquisses, contrairement à ce que je vous ai montré, ne concernaient pas du transport de marchandises ; plutôt que de lourds et certes majestueux esquifs, j’envisageais plutôt….

… Des chars de courses individuels :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

En bonus, voici ce qui m’a inspirée pour le dessin des vaisseaux des sables / bateaux :

étude de la nature -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Finalement, ces dessins m’orientent vers un mix entre un char de course antique et un char à voile moderne.

Alors, une petite course ?

Ou laissez-moi un commentaire

Vaisseaux des Sables, JdR Esteren

Dans le jeu de rôle « Les Ombres d’Esteren » il est question de « vaisseaux des sables ». Des embarcations d’hommes et de marchandises, qui, poussés par le vent des courants aériens, voguent… Sur le sable ! Pas sur l’eau.

Qu’est-ce que ça peut donner ? J’avoue que ça m’a intrigué lors des parties alors j’ai dessiné des idées :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

L’eau n’a pas la même portance ni la même résistance que l’eau ; pour compenser ce fait, j’ai imaginé que la voile avant était vraiment grande.

Pour éviter les forces de frottements j’ai pensé que seule la quille racle le sable – et que le fond de cale est finalement très plat.

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

En tout cas, ce qui s’impose progressivement, même si c’est moins élégant, ce sont les roues ! Des roues sur les côtés comme un moulin à vent, ou latérales comme les anciennes voitures, ou…. Des roues à eau, pourquoi pas !

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Et une version fantasmagorique, entre des roues en moulins à vent et une pieuvre en cerf-volant :

croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d'Esteren
vaisseaux des sables -croquis inspirés du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren

Soit le vent est très fort sur les côtes, soit la magience est à l’œuvre… Amoins que ce ne soient les féons ? Pour ceux qui ne connaissent pas – encore – ce jeu, nous nous aventurons dans un monde aux allures fantastiques.

Bien. Peut-être une déformation de rôliste – et parfois mieux vaut ne pas chercher à représenter ^.~ D’ailleurs je n’ai pas encore regardé si l’illustrateur.trice ou les illustrateurs.trices de l’ouvrage avait planché sur le sujet ! Dimanche prochain, la suite ^__^

Et vous, avez-joué au jeu de rôle Les Ombres d’Esteren ?

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign Phaé : recherches de costumes part.2

Étude de personnage ou « character design », voici la deuxième planche de costumes ! Au programme : design d’objets, de textiles et de coupes  : )

Après avoir emprunté quelques touches d’orient, la tenue vestimentaire pour Phaé prend un tour occidental :

Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 2
Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 2

Barde à la cour, ce personnage féminin souhaite voyager relativement sobrement pour éviter trop d’attention. Sa « raison » prime légèrement sur son « empathie » et le score de personnalité la présente davantage comme une personne raisonnable que spontanée. Aussi, à l’exception de broderie et d’armes blanches ouvragées, j’ai conservé la ligne directrice de la discrétion.

C’est parti pour une détaillée, comme d’habitude !

On commence avec un exemplaire des deux paires de dagues et de couteaux :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les armes blanches
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les armes blanches

Dessin en couleur du costume de voyage – simple et discret :

Phaé, charadesign : costume de la planche 2
Phaé, charadesign : costume de la planche 2

Je dis « occidental » bien que le col se rapproche davantage des cols asiatiques – je pense notamment aux vestes sans manche chinoises avec leur attaches latérales. De même, le pantalon emprunte sa coupe au sarouel – pantalon unisexe également d’origine asiatique et évoquant le monde arabe.

Illustration avec la cape de voyage : large capuche aux accents moyenâgeux européens, coupe droite pour la cape, longs pans de tissus épais et galon brillant :

Phaé, charadesign : costume de la planche 2
Phaé, charadesign : costume de la planche 2, vue en cape

Les bottines sont tout ce qu’il y a de plus commun. En fait, ce sont les armes, la cape et les chaussures qui sont « occidentales » !

Premier zoom sur le détail de la broderie (non représenté sur la vue en pied pour se concentrer sur les lignes principales de la coupe et les accessoires) – où le triangle réapparaît en arrondi, enjolivé de motifs floraux :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > la broderie de la capuche

Oui, c’est la petite touche de féminité pour ce costume ; )

Deuxième zoom sur le dessin de la broche (le triangle équilatéral est simplement suggéré par les médianes / hauteurs / bissectrices) :

Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2
Phaé, charadesign : détail du costume de la planche 2 > les broches de la cape

…Où le collier en trois tour rappel un tour de cou – une coquetterie qui se portait aussi bien par les femmes que par les hommes.

C’était un plaisir de me plonger dans un personnage au costume non contemporain et de pouvoir tout de même jouer sur des formes peut-être anachroniques et culturellement différentes – vive la fantaisie et le fantastique !

Dimanche qui vient, je vous partage une petite recherche sur l’anagramme du nom « Phaé » avec celui de « Phéa » : )

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign et portrait : Phaé encapuchonnée

Suite du personnage de JdR traité comme un perso de jeu vidéo. Après une version portrait « de base » pour Phaé, voici une version portrait « Phaé encapuchonnée » !

Je suis directement partie de ma base justement, pour y dessiner un vêtement supplémentaire ainsi que quelques accessoires (les broches, symbole de la famille au service duquel se trouve le personnage) :

charadesign pour Phaé : vue portrait du costume de voyage
charadesign pour Phaé : vue portrait du costume de voyage

On reste dans les tons verts mordorés – brun ocre. Cette illustration-ci se rapproche au plus près de sa tenue de voyage – et d’aventure ! Ce que j’apprécie vraiment dans le character design en digital art, c’est la possibilité d’expérimenter des variantes : juxtaposer des éléments, en ajouter, en effacer certains pour faire apparaître un bout de peau ou de tissu en dessous, etc. En traditionnel, cela m’aurait pris un temps fou.

Après les vêtements d’intérieur (costumes planche 1) vous aurez droit à certaines recherches pour les vêtements d’extérieur : ) Rendez-vous vendredi prochain !

Ou laissez-moi un commentaire

charadesign Phaé : recherches de costumes part.1

Suite du personnage de JdR traité comme un perso de jeu vidéo. En complément de la présentation du visage de Phaé, voici une planche d’illustrations de son costume !

On démarre par un dessin de la jeune femme cheveux mouillés non maquillée, puis un élément de parure (les bracelets*), suivi de recherches de costumes et une vue portrait avec le maquillage et les tatouages finaux :

Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 1
Phaé, charadesign : recherches de costumes planche 1

J’ai choisi comme motif principal le triangle, surtout le triangle inversé pointe en bas. Il est assez simple de le décliner dans la parure de Phaé : en galon (bande de tissu cousue par dessus le bord extérieur d’un vêtement), en bijou (triangle en motif sur les bracelets) et en maquillage (triangle blanc-or sur le front).

Les dessins ne sont peut-être pas trop visible en version web, aussi, voici des vues des différentes tenues séparées :

Phaé, charadesign : détail 1 de la planche 1
Phaé, charadesign : motif en triangle, zoom sur parure de la planche 1

Phaé, charadesign : motif en triangle, zoom sur parure de la planche 1
Phaé, charadesign : motif en triangle, zoom sur parure de la planche 1

Phaé, charadesign : costume de la planche 1
Phaé, charadesign : costume 1 de la planche 1

Phaé, charadesign : costume de la planche 1
Phaé, charadesign : costume 2 de la planche 1

Enfin, ça, c’était avant que j’apprenne que la pluie était fréquente ! Suite au prochain épisode avec un vêtement de pluie.

____

*bracelets : le lien entre Phaé et Phéa donc je parlais précédemment ; ) Dans Inflow, les bracelets de Phéa lui confèrent une partie de sa magie et restent la seule chose tangible dans sa silhouette évanescente. Ici, pour Phaé, je les ai représentés plus fins, plus proches de bracelets « standards » en somme.

Ou laissez-moi un commentaire

Charadesign : le visage de Phaé

Suite du personnage de JdR traité comme un perso de jeu vidéo. Et comme promis dans le précédent article gradient de peau mate, une vue en portrait de Phaé :

charadesign pour Phaé : base de travail
étude de personnage pour Phaé : base de travail avant parure et costume

Il s’agit là d’une base de travail. Après avoir sélectionné quelle teinte de peau me convenait le mieux pour ce personnage – teint basané en rapport avec l’univers du jeu – j’ai extrapolé un peu. Donc oui, cette base de dessin paraît « nue » et ce n’est pas une illustration en soit mais bien un début de recherche pour cette jeune femme. Bref du « character design » ou « charadesign », de la conception / recherche de personnage : )

Phaé est un personnage de jeu de rôle que j’incarne dans une quête des « Ombres d’Esteren ». Elle emprunte de multiples caractéristiques, avec un côté pragmatique – barde à la cour – et un côté un peu magique – Phaé est en effet l’anagramme de Phéa, une entité psionique que j’avais illustrée pour un jeu de stratégie fantastique il y a quelques années ; il s’agit du wargame « Inflow »* édité chez No-Xice©. Donc d’une certaine manière, je dessine un cross-over entre deux jeux !

________________________

*le jeu Inflow, en savoir + avec Inflow sur ce blog et Inflow de No-Xice©

Ou laissez-moi un commentaire

Charadesign sur une soirée enquête : François

Ah, François Espérendieu ! Lui aussi fait partie de la belle brochette de personnages dans le scénario « Série noire à l’encre Rouge » imaginé par  Sans peur et sans reproche. Un personnage qui me fait sortir de ma zone de confort – un des rares personnages dérangeants que j’ai pu illustrer !

Le teint cireux, un sourire narquois et une fixette dérangeante… Si le personnage illustré ci-après revêt un je-ne-sais-quoi de désagréable, c’est volontaire :

François Espérendieu, "fanart" inspiré de "série noire à l'encre rouge"
portrait réalisé à partir du texte du scénario

Je n’en dis pas plus, excepté que ce portrait s’inspire d’un de mes amis qui a endossé le rôle du majordome ce soir-là ^.~ On pouvait le représenter bossu ; or compte-tenu du talent particulier de François, cette déformation décrédibiliserait complètement ladite compétence, vu les postures à tenir dans l’exercice. Ceci dit, dans le cadre d’une commission, je me serais pliée à l’exigence ^^

Sur ce, je vous laisse en compagnie de « Série noire à l’encre Rouge » pour ceux qui auraient envie d’y incarner un rôle tout en nuance et y ajouter la note de profondeur qui sied à toute surprise rôliste ^-^

Ou laissez-moi un commentaire