Illustration de bonne année

Dessin pour la nouvelle année, accompagné de mes meilleurs vœux pour 2023.

Suite de l’illustration enneigée pour les fêtes de fin d’année, voici l’ondée qui marque les fêtes de début d’année ! La carte enneigée 2022 à la Saint Sylvestre devient une carte où le cristal roche pourrait s’apparenter à un iceberg émergé : la glace et la neige ont fondu, place à la pluie et à l’eau liquide !

Bonne Année ! Carte de vœux illustrée par Saisei
Carte de vœux « Bonne année » pour janvier 2023

J’ai volontairement haussé l’horizon avec la vague mousseuse en arrière-plan, pour signifier la montée du niveau de l’eau. La roche est moins visible également dans les remous troubles tandis que certains cristaux apparaissent fendillés par l’érosion. Moins de rose orangé pour cette version et plus de bleu gris, la carte ressort finalement plus froide.


Memo de gameplay sur les Sims 4 – puisque la roche cristalline s’en inspire directement : autant les collectibles accessibles au marteau à bois sont disponibles dès le jeu de base, autant la météo n’existe qu’avec le pack Saison. Et, même si les flaques d’eau sont présentes dans le jeu, aucun de mes Sims n’a été victime d’une inondation. Donc dans cette illustration, il s’agit de pure spéculation ^__^

Si vous souhaitez appréhender les changements climatiques de manière vidéoludique, je réfléchirai à une liste non exhaustive de jeux vidéo en rapport avec cette thématique ! A défaut de pouvoir faire mieux IRL qu’au présent.


Cette carte illustrative, Illustration de bonne année, est le pendant de Joyeux Noël et illustration de fêtes partagée en décembre 2022. En espérant que, localement, 2023 apporte d’avantages de précipitations que 2022.

Happy New Year ! Greetings Card illustrated by Saisei
« Happy New Year » Greetings Card during winter 2022-2023

Ou laissez-moi un commentaire

Joyeux Noël & illustration de fêtes

Dessin pour les fêtes de fin d’année, illustration de particules scintillantes dans une ambiance nocturne et enneigée. Bref, la traditionnelle carte de vœux :

Joyeuses Fêtes ! Carte de vœux illustrée par Saisei
Carte de vœux « Joyeuses Fêtes » pour l’hiver 2022

Pour de petits plaisirs dont la simple présence, parfois un simple mot rédigé avec affection, quelque chose qu’on fabrique soi-même, ou juste une sortie le soir de Noël. La magie du moment. La magie de l’instant.

Lors des dessins de recherche pour cette carte, j’étais encore fortement marquée par la diffusion de « Tokyo Godfathers » de Satoshi Kon – un film d’animation sorti en 2003. Le cristal roche, issu du jeu vidéo Les Sims 4 représente aussi un souvenir de géocache* faite cet été !

  • Joyeux Noël ! Carte de vœux illustrée par Saisei
  • Merry Christmas ! Greetings Card illustrated by Saisei
  • Joyeuses Fêtes ! Carte de vœux illustrée par Saisei

Une ambiance clair-obscur donc, dans la lignée de l’illustration 1 chiffre pour 1 arbre ainsi que de Fleur de Ressac en VégéSim, publiée en mai dernier lors d’un défi de scénario. A ce propos, dans les Sims 4, les cristaux récupérables sont finalement complètement opaques et ressemblent davantage à une géode ou une roche cristalline qu’à des cristaux translucides. J’ai donc pris la liberté, pour cette illustration, de les représenter légèrement transparents – ce qui offre un chouette contraste entre le fond sombre et les contours brillants des formations cristallines saillant de la roche.

Cet aparté sur les collectives du jeu vidéo se veut également un rappel sur les ressources finies de notre environnement. Tout le monde saisit la référence, donc je n’irai pas refaire un pamphlet là-dessus ici. Plus onirique, le morcellement du cristal rappelle un peu l’effet en poly art (polygonal art) du cœur de Saint Valentin !


*Géocache, geocaching : jeu de plein air, IRL donc, où les participants partent à la recherche de cachettes entretenues par d’autres participants. Les trésors trouvés sont des choses simples, allant du petit mot à divers petits objets. Principe du jeu de piste où la carte papier est remplacée par une map sur téléphone – à l’instar d’une chasse aux pokémons (ou d’une chasse aux créatures du vide, pour rester dans le thème des Sims 4). Sympa à faire à plusieurs, le temps d’une balade !

Joyeuses Fêtes à tous en perspective, je vous souhaite de passer un agréable moment !

Ou laissez-moi un commentaire

Dessins de recherche, carte de Noël

Compositions en noir et blanc, dessins uniquement en valeurs. Comme l’année dernière lors des esquisses nocturnes et… Comme toujours, en fait ! Esquisses en vue d’une illustration pour la prochaine carte de vœux.

Cette année l’ambiance tire son inspiration de mes photographies* sur MD studio dans « neige et glace » ! C’est que les photographies de neige sont rares en raison du climat jusqu’à présent océanique de la région où je vis. Aperçu de ma planche d’inspiration et de mon espace de travail pour ces quelques compositions :

Aperçu écran de mes dessins en parallèles de mes photographies sur MDstudio
Neige et glace. Yrial in Sight et MD studio : photos* qui alimentent mes dessins et illustrations !

Surtout, après deux années de suite sur les félins – et surtout les petits carnivores domestiques que sont les chats – j’avais envie de changer. Et d’opter pour ma marotte du moment, à savoir… Les Sims 4 !!! Ici des cristaux roches émergeant de la neige :

croquis en noir et blanc, composition en valeurs, projet d'illustration pour une carte de Noël 2022
Différentes compositions autour de la même ambiance

Dans le jeu vidéo des Sims 4, les Sims peuvent, à l’aide d’un marteau à bois, extraire différents collectibles de ces formations rocheuses, en fonction de l’aspect même de la roche :

  • des cristaux (comme sur la roche représentée ici d’où émergent des gemmes aussi brillantes que protubérantes),
  • des fossiles (autre esthétique de roche, représentant une empreinte négative fossilisée)
  • des métaux (autre esthétique encore, où la roche est incrustée de gemmes opaques et colorées).

En revanche, si le joueur connaît d’avance la nature du collectible, l’obtention de tel ou tel item reste aléatoire. C’est la surprise ! Et c’est ce qui m’anime dans ce projet dessiné.

A bientôt pour la version de l’illustration en couleurs ! Et où j’expliquerai le message de fond pour cette carte de Noël ainsi que le twist qui en sera tiré pour la carte de Nouvel An.


*Photographies présentées en sources d’inspiration : « Toitures enneigées, voiture givrées » suivie de « Boule de neige » et « Arbre de nuit sous la neige » sur MDstudio.

Ou laissez-moi un commentaire

Sparkly new year…

… Pour une année d’étincelles, d’éclats, de constructions même fragmentées. L’année 2022 a certes déjà bien commencé tandis les chiffres s’assemblent pour former un nouveau nombre :

carte de voeux 2022, sparkly new year !carte de voeux 2022, sparkly new year !

Et je l’espère, une nouvelle année qui ne partira pas en éclats (jeu de mots pourris). J’hésitais entre plusieurs versions, j’en partage ici quelques-unes !

  • carte de voeux 2022, sparkly new year !
  • carte de voeux 2022, sparkly new year !
  • carte de voeux 2022, sparkly new year !
  • carte de voeux 2022, sparkly new year !

Je vous souhaite à toutes et à tous le meilleur pour 2022. Pour une année scintillante certes, tourbillonnante peut-être et (re)constructive si besoin !

Ou laissez-moi un commentaire

Nouvelle année…

…Nouveau rythme de publication sur Yrial !

Certaines années, comme en 2018, j’ai partagé chaque semaine, tous les dimanches, un contenu sur Yrial in Sight : revue sous forme d’articles, recherches en croquis, expérimentations en peinture traditionnelle ou numérique, illustrations terminées, études de la nature.

Début 2021, j’ai repris le rythme des années précédentes, à savoir une à deux publications par mois seulement, contre quatre à cinq pour certaines années. Histoire de davantage me concentrer sur la production plutôt que sur la communication et la diffusion. Trois raisons m’animent :

  • D’une part, la propension à la préparation des publications : j’investis à nouveau, un peu de temps sur les réseaux sociaux – or il y a des périodes où je ne travaille pas le dessin mais, où comme beaucoup, je potasse les modalités de présentation : je suis uniquement sur les phases d’écritures, de choix de mots-clés, de préparation de visuels aux bonnes tailles pour les différentes plateformes. Sans compter que j’essaie de partager des choses différentes d’un réseau à l’autre, que je tâche d’y être un minimum active en dehors de mon simple compte. Je panache également ma veille entre lesdits réseaux sociaux et mes habituelles recherches thématiques à partir des moteurs de recherches.
  • D’autre part, la frustration d’un planning inapproprié : un rythme trop élevé m’amène à souvent partager des croquis inachevés plutôt que des illustrations finies. Or à la fin de l’année, lorsque je procède au bilan créatif personnel, je réalise que j’aurais aimé avoir davantage de finalisations en stock – quitte à restreindre encore davantage mon choix de présentation. Finalement, je m’impose naturellement une cadence pour ce site presque équivalente à celui d’une mission, où effectivement, les croquis de recherches sont prépondérants et où les « belles images » en tant que produits finis se font plus rares. Poster moins souvent me permet de pousser certains croquis plus loin avant de les poster ici, tout simplement, sans viser la date butoir chaque dimanche ^o^
  • Enfin, l’équilibrage des activités : j’ai tellement privilégié Yrial in Sight et ces réseaux certaines années que j’en ai délaissé mes autres activités « MD » comme la photographie, pourtant complémentaire. Pour ce premier trimestre 2021, la réorganisation de mon temps libre semble équilibrer la donne et j’ai de nouveaux du temps pour la vie personnelle comme pour les gros morceaux, même s’ils ne sont pas partageables en public ^_^

Concrètement, le contenu textuel et imagé se densifie pour les articles d’Yrial, là où il se veut résumé pour les partages en RS. Un peu comme mes publications sur les rendus 3D, mes process en général et mes notes d’intention en particulier… Des articles qui ressemblent tantôt à de vrais tutoriels, tantôt à des galeries miniatures d’illustrations ^__^

Je pense durablement observer cet allègement de rythme. En parallèle, je conserve la publication des travaux en cours pour les réseaux sociaux, d’autant qu’ils servent surtout de flux RSS, souvent de teasing et parfois de sollicitations aux retours. Certain.e.s de mes collègues procèdent ainsi. Et vous, comment faites-vous ou qu’en pensez-vous ?

Ou laissez-moi un commentaire

couleurs pour 2021 : 1 chiffre pour 1 arbre

Suite des esquisses, études et croquis de janvier, voici la carte de février dernier pour « 2021 : 1 chiffre pour 1 arbre » ! Un jeu de clair-obscur pour une palette de couleurs presque monochrome, entre le vert et le bleu où le numéral se pare de végétal.

Une version de l’illustration où l’arbre ressemble bien au chiffre 1 :

2021, 1 chiffre pour 1 arbre
dessin d’un arbre en forme de « 1 » : 2021, 1 chiffre pour 1 arbre

Un projet thématique intéressant pour ce jeu entre dessin et typographie, où les chiffres évoquent des feuilles, des palmes, voire un arbre complet avec le « 1 ». Le reflet évoque une étendue aquatique, eau qui s’associe au liseré au ras des racines pour symboliser le mycélium – ce champignon qui permet aux arbres de communiquer nourriture et peut-être information, dans les profondeurs du sol. Seconde version illustrée où l’arbre revêt une forme plus naturelle en ce qui concerne sa ramure :

2021, 1 chiffre pour 1 arbre
dessin d’un arbre en forme « naturelle » : 2021, 1 chiffre pour 1 arbre

Finalement j’ai donc réussi l’éclairage en dessous, directement au pinceau et sans truchement (cf. mon précédent article sur le sujet) ^.~ J’en avais déjà fait sur des personnages mais peu voire jamais sur des arbres ! Or je tenais particulièrement à conserver cette ambiance claire-obscure, symbole d’une période de transition où le doute voire la morosité accapare, à juste titre, beaucoup d’esprits… Et dont une solution serait accessible en profondeur. Solution finalement proche, au sol à nos pieds, possible dans l’adaptation et la communication. Et pourquoi pas, entre végétal et humain. Même si dissimulée au premier regard.

Les deux illustrations sont disponibles en grand format dans la galerie illustrations de carte de vœux. Pour le processus de création, voir les croquis d’intention et les études en esquisses nocturnes précédemment partagées !


Typographie utilisée : Bernard MT Condensed, un police de caractère actuellement distribuée par Microsoft. Illustration graphique achevée le 21 février 2021. Pour une année plus harmonieuse entre urbain et végétal, entre humains déjà, et avec les autres animaux, toujours.

Ou laissez-moi un commentaire

Carte du tendre pour une année meilleure en douceur

Meilleurs vœux illustrés pour cette année qui a déjà (bien selon les points de vue) commencé :

My best wishes for a softer, tender, better new year | saisei Yrial in Sight 2021
My best wishes for a softer, tender, better new year | saisei Yrial in Sight 2021

J’ai choisi une formulation personnelle. Globalement nous sommes tous sous le joug de restrictions sanitaires, nécessaires et indispensables, avec des conséquences économiques, familiales, sociales, associées à un impact important sur la santé mentale. D’où l’idée de ne pas souhaiter une traditionnelle « bonne » année et de porter l’accent sur les petits moments de bonheur, même fugaces. La plupart du temps, j’opte pour des vœux personnalisés mais là j’ai pensé que ce serait mieux de le faire aussi pour la carte générique.

Et… En raison de ces mêmes interrogations sociales, je me suis inspirée d’une source musicale pour le texte : celui de Daft Punk pour leur chanson « Harder, Better, Faster, Stronger », plus particulièrement le passage sur l’automatisation du processus de transformation et d’uniformisation. J’évite au maximum les polémiques sur Yrial, je les réserve pour mon entourage ; cette fois-ci, je n’y résiste pas !

Alors. Notre mode de vie nous rend-t-il plus fort, plus rapide, meilleur en tout ?

D’ici-là, je vous souhaite sincèrement une année plus en douceur à tous celles et ceux qui en ont bien besoin ^-^


Retrouvez les croquis d’intention précédemment postés, ainsi que les différentes variantes colorées, ou encore différents essais de composition graphique incluant le texte.

Ou laissez-moi un commentaire

In Sight, à distance d’Yrial

Un an après, jour pour jour…

Cas de force majeure, j’ai dû reporter l’ensemble de mes projets web. J’ai donc non seulement délaissé Yrial in Sight et la majorité de mes sites MD, mais également les réseaux sociaux affiliés. Je n’ai même pas profité de ce temps pour me noyer dans un flux YouTubesque / Neflixesque / Primesque, etc.

Cette année donc, j’ai préféré ne garder que mon réseau « humain direct » et suis rarement passé par les RS pour communiquer. Trop d’instantanéité, trop d’éphémérité, les contenus sont oubliés aussi rapidement qu’ils sont vus. Traitez-moi de vieille c… si vous voulez, mais j’aime prendre le temps d’écrire un mail ou d’entretenir une conversation téléphonique.

…Globalement, les rares années où j’ai véritablement partagé sur ma propre pomme en ligne – ailleurs que sur Yrial ou MD studio bien sûr – se compte sur les doigts de la main.

Finalement, une année entière s’est écoulée sans que je revienne partager mon travail personnel sur les réseaux sociaux numériques. J’y reviendrai probablement quand ils seront plus humains et que notre attention, notre temps de cerveau disponible sera (re)devenu davantage qu’une marchandise de valeur. D’ici-là, je continue de chérir mes réseaux sociaux tangiblement humains. On peut faire mieux avec les réseaux virtuels ce qu’on en fait actuellement. Il s’y passe déjà de belles choses. Je suis sûre que ça peut encore s’améliorer.


La publication ici ne va pas reprendre immédiatement au demeurant.

Cet article fait suit à Une pause s’impose et In Sight, nouvelle perspective en vue pour Yrial tout deux publiés en décembre 2019.

Je vous souhaite de profiter au mieux de ce mois de décembre un peu singulier. Ce sera déjà super !

Ou laissez-moi un commentaire

Meilleurs vœux pour 2020

Juste pour vous souhaiter une belle année à venir ! Qu’elle soit porteuse de santé, de chouettes opportunités que vous saurez saisir ou créer, assorties de stimulantes découvertes culturelles et personnelles.

J’en profite aussi pour citer une amie : « […] Très bonne année […] Sûrement remplie de bonnes choses et d’autres moins. C’est comme un pack complet que l’on reçoit à chaque fois. On fera les retouches au fur et à mesure pour qu’au final, avec le recul, ça soit une très belle année. » Elle trouve vraiment les mots pour qui me touchent ^-^

Comme chaque année également, j’ai commencé des recherches pour une carte de vœux – ici sur la thématique actuelle « j’ai les crocs », sans écailles et avec poils :

Croquis de recherche pour des cartes de vœux illustrées, entre petits félins et grands chats !

Chat qui croque, qui baille, qui grignote, bouscule ou dépelote le fil du texte, les idées sont là. Ces recherches datent de mi-octobre. Je commence souvent en avance pour terminer soit à la fin décembre, soit courant janvier.

D’ici-là, on se retrouve sur Yrial dimanche prochain, le 5 janvier 2020 pour le traditionnel mash-up de l’année écoulée ou compilation de créations 2019 et souhaits pour cette nouvelle année !

Ou laissez-moi un commentaire

Une pause s’impose

Bon, j’ai besoin de souffler un peu. Histoire de retrouver mon engouement habituel.

Mon planning est dans les grandes lignes, posé pour 2020 et plus en détail sur le premier trimestre. Étant donné les contraintes parallèles à tout ça, il est fort probable que je ne partage plus grand-chose ici pendant un long moment.

Ensuite, je continue de culpabiliser à polluer la toile – même je n’ai été informée qu’en 2013 des dégagements de dioxyde de carbone engendrés par les requêtes en moteurs de recherche, les streamings et le maintien de données en continue. Car pour nous assurer que nos mails, nos images et documents, nos clouds, nos vidéos, soient toujours disponibles à toute heure du jour et de la nuit, ça consomme beaucoup d’énergie et ça pollue beaucoup en termes d’émission de gaz à effets de serre. Sans parler de l’extraction des matières nécessaires en amont pour construire un serveur ou un smartphone – information que j’ai eue plus tardivement mais qui n’enlève rien au sujet.

Donc bon. A titre personnel, je sais bien que je ne pollue pas tant avec les quelques articles et dessins que je poste ici, mais via la mise en avant sur les réseaux sociaux : la promotion à grands renforts de gazouillis et autres modalités contribuent à l’infobésité actuelle et à une pollution qu’il est facile de modérer à titre personnel. Voilà qui me pousse à ralentir le rythme de publication…

…En attendant de construire les machines et les architectures différemment, et bien évidemment, de leurs rafraîchir les idées, mieux que maintenant en tout cas.  

A très bientôt pour les croquis de carte de vœux, qui seront peut-être l’une des rares publications de l’année prochaine ! D’ici-là, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année ^__^

Ou laissez-moi un commentaire