Crayonnés de couverture – part 2

Suite de l’exercice de base du moment : reprendre une des petites histoires et en faire une couverture inspirée de « vieilles » affiches ! Cette fois-ci, on attaque 31 Décembre ^-^.

J’étais partie sur une couverture « décor paysagé à fond le toutim », puis finalement, j’en suis revenue aux bonnes bases > crayonnés de deux versions de couv’ :

news-2012-02-03-couv-affiche-bd-31-decembre

Idem que la dernière fois, la police est vouée à changer mais ça donne le ton…

Ces deux versions puisent leur bas de page dans les affiches de certaines comédies musicales (Chicago pour n’en citer qu’une) ; reste qu’il faudra accommoder l’esquisse à horizon Nantais, pour être raccord avec l’action. Bon j’avoue que dans le genre « inspiré de », y a mieux. La version de gauche à un petit côté « ballet » avec les deux personnages « en vol » : c’est qu’en en raison de leurs histoires, les protagonistes se croisent mais ne se regardent pas… Celle de droite a le mérite de dézoomer un peu et de coller davantage au genre (on représente souvent les acteurs en pied, plus dynamique je présume) avec une note plus optimiste (regards vers le haut) même si une fois encore, les personnages adossés l’un à l’autre ne paraissent pas partager grand chose – et pourtant ! Au reste, l’écharpe constitue un lien entre eux, à défaut.

Voilà pour l’exercice ! Si vous êtes perdus, rdv ici pour les historiettes en question. ^.~ Je vous laisse sur un petit « bonus » : une version clairement romancée !

news-2012-02-03-couv-affiche-bd-31-decembre-bonus

Ou laissez-moi un commentaire

Crayonnés de couverture – part 1

Exercice de base – et de style – du moment : reprendre une des petites histoires et en faire une couverture inspirée de « vieilles » affiches ! On conserve le rétro mais on y ajoute un soupçon de modernité – ou pas, c’est selon ^-^.

Crayonnés des premières couv’ en question :

news-2012-02-02-couv-affiche-bd-hist-cailloux-he-ho

La police est vouée à changer mais ça donne le ton… Quitte à virer dans le parodique !

La couverture pour « L’histoire des deux cailloux » (à gauche) s’inspire ainsi du genre Art Nouveau (style de Mucha ou Lenormand) tandis que celle de « Hé ho, hé ho… On rentre du boulot ! » (à droite) de films noirs – plus précisément ici de l’affiche du film « Stranger on the third floor » de Boris Ingster.

Je pense continuer l’exercice sur les autres petites bd, la suite d’ici le 10 février ! Et d’ici peu, toujours dans la catégorie graphisme / dessin, la suite des péripéties créatives sur la conception des affiches & flyers Wazabi.

Ou laissez-moi un commentaire

Festival d’Angoulême ce week-end !

Grande période de festival dessineux que ce début d’année 2012 ! Avec les conventions manga passées et à venir, j’en aurai presque oublié de parler d’Angoulême !!! Tout de même ! Le festival international de bandes-dessinées d’Angoulême donc, se tient actuellement du 26 au 29 janvier.

affiche-angouleme-2012

Retour sur l’affiche, qui présente trois courants « principaux » de l’expression dessinée : bande-dessinée japonaise avec le personnage de Lamu (Rumiko Takahashi), bande-dessinée franco-belge avec Tintin (Hergé) et bande-dessinée américaine avec Maus (Art Spiegelman).

Les éléments ont l’air juxtaposé, comme si ces modes d’expressions évoluaient en parallèle mais ne fusionnaient pas (point de mélange des genres ?) et pourtant, tout le monde lit, de Maus au Marsupilami ! Un melting-pot de tendances qui en dit long sur l’intégration culturelle des créations contemporaines et sur le programme de cette 39ème édition !

Pour aller plus loin et y aller tout court ^-^ : le site du festival d’Angoulême 2012.

Ou laissez-moi un commentaire

Affiche de la Wazabi 7

J’enchaîne l’annonce d’événements ! Juste après JapaNantes de Polytech, le week-end dernier, place à une commission pour un évènement en mars prochain : la 7ème édition des soirées Wazabi.

news-2012-01-23-soiree-wazabi-7-itadakimasu-banner

Oui, juste un gant blanc ! Et du Japonais ! ^^ Qu’est-ce que ça vous évoque ? Amateurs de convention et lecteurs de manga, ça doit vous rappeler quelque chose… Même si vous ne lisez pas les hiraganas *… Oui ?

…Les maids et le service en restauration ! Alors voilà ! La communication ayant déjà été lancée sur les sites web de Wazabi, No-Xice et in situ lors de JapaNantes, je me permets à mon tour de dévoiler les dessous de la petite wazabimaid. Retour sur un projet lancé en septembre de l’année dernière, dont voici les propositions datant de novembre 2011 :

news-2012-01-23-soiree-wazabi-7-itadakimasu-com-affiche-versions

2 des 3 scénarios soumis au pôle communication de Wazabi. Le thème retenu étant la cuisine, il était important de signifier visuellement l’élément (menus, cartes) avant même de lire le sous-titre (qui du coup, est intégralement passé en Japonais).

=> D’où l’entorse majeure à toutes les autres affiches Wazabi : sur la version retenue – celle de droite – la fille n’est pas en kimono, mais en serveuse ! Le troisième scénario montrait Fraizibi croquant goulûment dans l’un des menus ; j’ai repris cette mise en scène pour l’une des bannières web, sauf que Fraizibi s’attaque aux sushis – c’est quand même meilleur ! A vous de la retrouver parmi les signatures des membres Wazabiens !

Après la mise en scène et le positionnement des masses, restait à choisir une dominante de couleur ; j’avoue que sur ce point, le noir et blanc m’a un moment séduite mais il fallait une couleur de fond bien pétante, typique de l’esprit Wazabi :

news-2012-01-23-soiree-wazabi-7-itadakimasu-com-affiche

Affiche A2 finale pour la soirée Wazabi « Itadakimasu** » ! Les arcs ont changé d’orientation mais pour le reste on retrouve le fond épuré et les trames 1/2 teintes chères à Wazabi.

Voilà pour cette première partie consacrée à la création visuelle de l’affiche. D’autres petites anecdotes suivront avec la création des flyers, comme l’astuce des mains suite aux variations de nappes entre l’affiche et ledit flyer.

Pour toutes les « vraies » infos sur l’évènement, rdv sur le site de l’assocation Wazabi. Bonne semaine à vous et à une prochaine fois !

* syllabaires utilisés pour la phonétique des mots d’origine Japonaise – et hop pour la peine ! – hiraganas = 平仮名
** いただきます = Itadakimasu = Bon appétit ! Plusieurs significations existent quant à cette expression et la traduction choisie ici dépend bien évidemment du contexte.

Ou laissez-moi un commentaire

Charte in fine pour Yrial Insight

Et voilà ! En ce premier week-end d’automne, la charte graphique du site (blog entre autre) est enfin unifiée !

Toujours dans le thème du cahier virtuel, avec les spirales et l’ombre portée, les menus de gauche passent eux aussi au format feuille de papier et ressemblent désormais aux notes de couleurs longilignes glissées dans les plannings à fente. Après, comme d’habou, vous cliquez et le menu se déplie – ou inversement ! Laissez-vous guider par les changements de couleurs !

Même si techniquement plus chargé, l’ensemble est maintenant cohérent et réellement aéré.

Ou laissez-moi un commentaire

Expo-Vente au Kissa’s Loft avec Wazabi !

affiche-expo-vente-wazabi-kissasloftHier je vous parlais de la nouvelle petite mascotte de Wazabi; aujourd’hui, place à un évènement commun, en partenariat avec l’association Wazabi et le manga café Le Kissa’s Loft.

Début de l’année prochaine, démarre donc ma première exposition-vente, version pas classique du tout ! ^__^

Au programme :
– une soirée d’ouverture dès l’après-midi, avec des jeux et animations sauce Wazabi;
– une expo dans un cadre de pure détente, au Kissa’s Loft, un manga café comme on les aime (et pas seulement un manga café, d’ailleurs, puisqu’il s’anime presque tous les soirs de la semaine);
– une soirée de clôture d’expo et de délires, avec Wazabi !

Je vous donne donc rdv le 8 janvier 2011, au Kissa’s Loft ! L’entrée est gratuite. ^-^ J’en profite aussi pour mettre l’affiche en grand (parce qu’après tout, même si c’était un travail de graphisme, il y a quand même de l’illustration là-dedans !) :

news-2010-12-05-expo-vente-wazabi-kissasloft-saisei

Les lignes de busway 4 et bus 42 vous y déposent, arrêt Joliverie (le lycée éponyme est presque juste à côté) ou Chapeau Verni. Les « soirées » commencent dès 15h00, avec notamment, pour l’ouverture, un jeu autour du dessin.

Encore merci à toute l’équipe de l’association Wazabi [www.wazabi.fr] et à Chun du manga café du Kissa’s Loft [www.kissasloft.com] pour cet évènement !!!

Retrouvez et suivez également leur actu :
Wazabi sur facebook;
-Kissa’s Loft sur le boost.

Ou laissez-moi un commentaire

Logo Equipe Travelers [Inflow]

Logo Equipe Travelers [Inflow]

Logo de l’Équipe des Travelers, colorisé ! J’ai hésité un moment entre ces deux versions. Une version plus « cuivrée » et plus métallique d’un côté; une version plus « simple » dans sa colo de l’autre… Mais les dimensions des cartes rendaient les détails peu visibles. C’est donc la version « rose » que j’ai conservée comme emblème sur les cartes.

Pour les éventuelles « significations » des symboles, rdv à l’étape des croquis préparatoires du logo ^.~

+voir tous mes dessins sur Inflow+

Ou laissez-moi un commentaire

Line of the Logo [Traverlers Team, Inflow]

Line of the Logo [Traverlers Team, Inflow]
croquis préparatoire pour le logo de l’équipe des Travelers | jeu de plateau Inflow
Croquis pour le jeu de plateau Inflow, développé par No-Xice; logo de l’équipe des Travelers. Pour + d’infos sur Inflow, rdv dans Informations.

Histoire :

A mon sens, le symbole choisi devait intégrer des traces de civilisations anciennes, de ceux qui ont bâti la ville de brume, où se déroule le tournoi Inflow. De même, j’aime que la juxtaposition de dimensions multiples soient exprimées dans ce logo (chose que j’ai développée avec les deux cercles légèrement désaxés l’un par rapport à l’autre – mais c’est aussi une référence à Shindo ^.~).

Description du futur dessin :

Tel que je me l’imaginais, ce logo devait refléter la complexité des voyages spatiaux. Les « directions » temporelles pouvaient être représentées par des connexions entre les cercles. Pour l’écriture, je me suis « inspirée » d’écritures cunéiformes anciennes (égyptiennes et pourquoi pas, empruntes du mythe de l’Atlantide !). Telles que j’ai pu les voir dans certaines fictions tout du moins.

Quoi qu’il en soit, je préférais laisser libre cours à mon imaginaire : j’avais d’avantage envie de suggérer une impression de sciences anciennes et mystérieuses que plutôt qu’entreprendre des recherches approfondies. S’inspirer de ressenti et le faire partager, plutôt qu’illustrer rationnellement un vécu solidement étayé de sources.

+voir tous mes dessins sur Inflow+

Ou laissez-moi un commentaire