Elfe noire aux percings

Ça faisait un petit moment, voici une étude de maître(s) revue à l’esthétique du jour.

Illustration inspirée notamment du romancier russe A. Pekhov et du peintre allemand F.X. Winterhalter, tirée d’autres influences encore… Une elfe noire dont les canines ont été remplacées par deux percings :

Elfe noire inspirée de tableaux et de littérature
Elfe noire inspirée de tableau, de littérature et de proche

Je n’ai pas fait de prélèvement pipette sur le tableau d’origine, donc si vous comparez les deux, il y aura certainement de bonnes différences. J’avoue avoir d’emblée passé la référence principale en noir et blanc puis travaillé l’observation à partir du modèle, dont j’ai approximativement repris la pause.

Étapes entre crayonné et valeurs en niveaux de gris (ou modelé) :

Elfe noire - aperçus des étapes de crayonné et de modelé
Elfe noire – aperçus des étapes de crayonné et de modelé

Ensuite, la mise en couleur. Cette fois-ci, j’ai utilisé des courbes dégradées plutôt que de partir d’une couche brune unie. Mais en douceur. Le résultat reste très feutré, un peu dans le genre « vieux tableau ». Donc oui, encore une illustration de colorisation à partir du noir et blanc !

Un premier test à gauche, trop réaliste, puis la nouvelle direction au milieu et à droite :

Elfe noire - aperçus des étapes de colorisation
Elfe noire – aperçus des étapes de colorisation à partir du niveau de gris

Il m’arrive fréquemment de croiser de multiples sources. Ici, j’ai souhaité mixer une toile du 19ème siècle réalisée par Franz Xaver Winterhalter « Study of an Italian girl » avec la description faite des elfes noir.e.s par le romancier Alexei Pekhov dans les « Chroniques de Siala » – peau mate à noire, yeux ambrés, chevelure gris – cendré à argenté. J’en ai gribouillé deux versions et ai finalement opté pour la version « plus moderne » (moins « World of Warcraft »), avec trois percings (nez et lèvres, encore une autre influence). C’est celle que je vous partage aujourd’hui !

Voilà pour cette nouvelle expérimentation qui associe colo à partir du gris, étude de peintre, de percings, et exceptionnellement, littérature.

Ou laissez-moi un commentaire

Oreilles pointues, turlututu.es !

J’ai vraiment un truc avec les oreilles en pointes et / ou évasées – en dehors des elfes, je veux dire ^^

Les rares fois où je dessine des êtres vivants en dehors d’humains, il semblerait que ce trait ressorte sur d’autres de mes dessins / recherches. Quelques exemples :

croquis de yak, de fennec et de dragon
croquis de yak, de fennec et de dragon
bestiaire de renards
croquis de 2011 – bestiaire de renards
croquis 2009 - neko girl
croquis 2009 – neko girl

Donc forcément, on abouti à des choses de ce type !

croquis pour des oreilles en pointes extrapolées à partir d’oreilles standard

Voilà, c’était la petite parenthèse ; ) Vous aussi, vous avez une marotte ?

Ou laissez-moi un commentaire

Clair-Obscur sur une pomme

Suite et fin de Ryûk à la pomme ! Un fanart du manga Death Note*

Voici la version colorisée, à partir du dessin en niveau de gris précédemment posté :

Ryuuku - ou Ryûk de Death Note - illustration en clair-obscur
Ryuuku – ou Ryûk de Death Note – illustration en clair-obscur

L’ensemble est assez dé-saturé ; en même temps, Ryuuku a la peau blanche et un costume intégralement noir, donc si je souhaite rester fidèle à l’œuvre originale de Death Note… Je ne me sentais pas de partir dans un gros délire à Mind Game x) Ceci dit, j’ai tout de même capté du jaune, du bleu et du brun-rouge pour la peau. Clin d’œil à un autre fanart : Ryuuku semble avoir hérité de petites dents de wraithes* plutôt que de dieu de la mort ^^ Ses crocs ont dû se limer à force de manger des pommes rabougries dans le monde des Shinigami ! A moins qu’il ne grince des dents, la nuit.

Entre autre inspirations, j’ai aussi repensé à des œuvres plus classiques / traditionnelles sur le clair obscur comme les peintures de Georges de la Tour, Rembrandt, etc, qui réalisent des mises en scène particulières : l’œil est vraiment guidé par la lueur – de bougies, de torches, parfois masquées voire hors-champ, souvent chaleureuses voire presque brûlantes. D’ailleurs je pensais à des couleurs plus chaudes / jaunes au départ. Bien évidemment, en ce qui me concerne, il reste beaucoup de chemin à parcourir.

Voilà pour cette nouvelle expérimentation de colorisation à partir du niveau de gris. Cette illustration m’a servi de bac-à-sable pour la « vraie » contribution au prochain artbook collectif de No-Xice, à la proche et différente ^__^

_______

*Death Note : pour celles et ceux qui ne connaîtraient par l’œuvre de Tsugumi Ōba et Takeshi Obata, je la recommande vivement, c’est une enquête policière et une expérience de pensée détonnante.

*Wraithes : créatures évoquant des vampires métalleux, issues de la série télévisée Stargate Atlantis dont je suis également fan, et que beaucoup doivent connaître en revanche !

Ou laissez-moi un commentaire

Shinigami en niveau de gris

Suite au teasing de la semaine dernière, vous avez suggéré : Black Panther, Deadpool ou encore Batman puisque tout en noir. ^^ Je crois que c’est l’ajout de texture et le travail en niveau de gris qui vous ont trompés au début ^-^ Toutefois, que ce soit sur Facebook ou Twitter, au deuxième indice, vous avez trouvé « le shinigami de Death Note » ! Bravo !!!

Voici ma version finale de Ryuuku, sans son cahier de la mort mais pourvu d’une pomme, en noir et blanc :

Ryuuku - shinigami mangeur de pomme - dessin en niveau de gris
Ryuuku – shinigami mangeur de pomme – dessin en niveau de gris

Cette illustration est une base de valeurs pour la colorisation. J’ai procédé à quelques tests rapides sur des croquis et jusqu’à présent, j’ai utilisés différents procédés d’une fois à l’autre. Ce sera ma première illustration complète colorisée de cette façon.

En attendant, voici…

Death Not (for the moment)
death-not-for-the-moment

Je plaisante. Il s’agit d’une parodie réalisée il y a quelques années pour le fanzine No-Xice ^__^

A tout de suite pour l’illustration (la vraie) en couleurs !

Ou laissez-moi un commentaire

La réponse en image

…Ryuuku de Death Note !

Ryuuku de Death Note
Ryuuku, ou Ryûk, un dieu de la mort – une bonne tête de vainqueur ici

Il s’agit du shinigami qui accompagne Raito (ou Light) dans sa quête pour la moins drastique, expéditive et dictatoriale d’améliorer le monde. Ryuuku se place en observateur neutre mais il est l’élément déclencheur de toute l’histoire. Je suis en train de relire le manga et il reste vraiment excellent !

Ou laissez-moi un commentaire

Elfe bretonne, coiffure en knot

Allez, je n’allais pas vous laisser passer les fêtes de fin d’années en présence de mâles, retour sur une petite elfe à la coiffure bretonne : chignon à foison !

Je suis partie d’un de mes tests illustrés sur le logiciel de dessin Mischief avec une Cintiq Wacom : elfe au trèfle knot.  Cette fois-ci, finalisation avec Photoshop :

Elfe – fée au trèfle knot – version colorisée à partir du noir & blanc

C’est l’occasion aussi – et surtout – de persévérer dans l’entraînement de colorisation à partir d’une illustration en niveau de gris :

base originale en niveau de gris
ajout d’un calque de couleur brune en mode couleur
ajouts de couleurs en mode couleurs
retouches sur un calque normal
ajouts de couleurs en mode lumière tamisée ou incrustation
Elfe au trèfle knot – version finale

Les commentaires en bas de chaque étape vous donne la façon dont j’ai procédé. C’est aussi mon quatrième article sur le sujet, donc je me limiterai à cela ! Néanmoins, ces différents essais de colorisation me montre à quel point la méthode est peu aisée : passer du niveau de gris (grayscale en anglais) à la couleur (color, colour) demande encore du travail ^^

Pour celles et ceux que le sujet intéresse, je vous recommande de taper « grayscale to color » dans votre navigateur favoris : )

 

 

Ou laissez-moi un commentaire

Lutin gros tarin

Encore une séquelle du visionnage du nanard « Trolls 2 » x)

Nouvel exercice de colorisation numérique à partir de niveau de gris !

Bref. Dans la continuité du précédent lutin vampirique, voici un nouveau crayonné grassement coloré :

Lutin aux oreilles pointues et gros tarin - colorisation en mode cracra
Lutin aux oreilles pointues et gros tarin – colorisation en mode cracra

Approche un peu différente cette fois : j’ai rapidement fusionné mon calque de scan (crayonné) avec le calque de valeurs en niveau de gris :

lutin tarin tutoriel - étape 1
étape 1 : scan du crayonné
lutin tarin tutoriel - étape 2
étape 2 : travail des valeurs
lutin tarin tutoriel - étape 3
étape 3 – travail des masses
lutin tarin tutoriel - étape 4
étape 4 : passage du noir et blanc vers la couleur
lutin tarin tutoriel - étape 5
étape 5 : de quoi mettre l’ambiance !
lutin tarin tutoriel - étape 6
étape 6 : début de colo légère
Lutin aux oreilles pointues et gros tarin - colorisation en mode cracra
étape 7 : finalisation – on reste sobre

Je trouve le résultat moins abouti que sur mon lutin vampirique ou mon yak rigolard. J’ai calé en cours de route sur la pose de couleurs, qui ne s’est pas passée comme sur le précédent dessin. La technique est grandement perfectible…

 

Sur ce, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année ! Au pays des lutins et des légendes, des confiseries et des festivités : )

Ou laissez-moi un commentaire

Step by step en mode coloring page

Petit retour sur le précédent article avec un étape-par-étape !

A la base, j’étais partie d’un crayonné que je souhaitais travailler en mode « étude de maître » ; mais j’ai coincé en court de route. Jusqu’à ce que je m’aperçoive que la jeune elfe ressemblait beaucoup au personnage de Nora dans la bande-dessinée New Game, d’Evhell. Ça m’a remise sur les rails !

Les étapes enregistrées (on revient de loin ^^) :

Rough de départ
Crayonné sur fond sombre
Teintes dérivées du ton de départ
Le déclic avec Aleim dans « Orion »
Oreilles réajustées et personnage recentré
Affinages des formes et des couleurs
Autres détails en tâchant de conserver l’esprit d’origine

 

Et les deux vérifications habituelles !

  • Passer le dessin en niveau de gris / histoire de vérifier les contrastes :
news-2016-11-17-coloring-page-efl-aleim-check-02-noirblanc
Dessin en noir et blanc – ça change tout de suite !
  • Et de temps en temps, inverser la feuille :
news-2016-11-17-coloring-page-efl-aleim-check-01-reverse
Illustration quasiment finale – j’ai rajouté quelques bribes de feuillages sur le travail posté

Une bonne partie de l’artwork reste volontairement en « brut » avec des traits secs ; ça a été un mini-enjeu pour moi qui aime vraiment (trop ?) détailler. Là je trouve le dessin plus énergique !

Pour les couleurs, l’artiste qui m’a inspirée – en plus d’Evhell, donc – est Marco Bucci et plus précisément, l’une de ces « études de modèle » à l’huile sur toile. Je n’ai pas su rendre le rouge sur la peau mate de Nora / Aleim mais le ton est là. J’en ai aussi profité pour associer une teinte musicale* et olfactive* à chaque fois que j’ouvrais le fichier de Nora. Plusieurs tests donc !

Outre son petit nez retroussé, j’ai bien aimé les tatouages et piercings asymétriques du personnage dans le jeu Orion – une jolie métamorphose ^-^ L’idée d’associer IRL et vie virtuelle, entre quotidien et jeu vidéo est excellente ! Bravo à Evhell !

_____________________

Musiques associées :

Senteurs associées :

  • Monoï et Sucre vanillé

Comment ça, ça n’a aucun rapport ? XD

Ou laissez-moi un commentaire

Fanart de Nora en Aleim, go Evhell !

Et hop, retour à la couleur et au digital art !

Avec aujourd’hui, un fanart de Nora – le personnage principal de la BD « New Game » créée par Lucile Evhell – ici représentée sous les traits de son avatar « Aleim », dans le jeu online « Orion » :

Nora - création d'Evhell
Nora de New Game – dans son avatar Aleim pour le jeu Orion | une BD de Lucile Evhell

Vous êtes curieux ? Alors rendez-vous sur le site de la bande-dessinée originale, ici : newgame.evhell.fr/

 

 

Ou laissez-moi un commentaire

Des oreilles en pointe

Mettre « étude de la Nature » ou « modèle vivant » et « elfe » comme étiquettes du même article, ça peut faire bizarre… Mais tout a une explication !

news-2016-07-01-oreilles-elfe-normales-1-intro

Extrait de la précédente illustration – construction en partant d’une oreille normale > oreille elfique

Dans la même veine que pour petit dragon ou nez au vent, je pars d’un modèle existant puis je le modifie, en fonction de la forme initiale. C’est parti pour quelques croquis d’oreilles !

Vue de côté (visage de profil) :

news-2016-07-01-oreilles-elfe-normales-2-cote

Vue de côté (visage de 3/4) :

news-2016-07-01-oreilles-elfe-normales-3-cote

Vue de face (visage de face)

news-2016-07-01-oreilles-elfe-normales-3-face

Vue de dos / dessous :

news-2016-07-01-oreilles-elfe-normales-4-dos

J’avoue que lors de mes recherches, j’ai eu la – hum – surprise, pour ne pas dire autre chose, de découvrir des opérations de chirurgie pour réellement modifier le cartilage des oreilles. Sur de vraies personnes. Du coup, j’y pensais en dessinant… Et honnêtement, autant ça m’amusait bien de dessiner des oreilles d’elfes sur des modèles manga, autant sur des versions réalistes, c’était moins trippant !

Études toujours réalisées avec Mischief – il y a toujours quelque chose qui m’attire dans ce logiciel – et je commence à vraiment apprécier le canevas sans bords et sans pixels. Quelques petits problèmes de temps à autre et je ne suis pas encore à l’aise pour faire une illustration avec. Ou en tout cas, une illustration entière, un travail complet texturé par exemple. Mais parfait pour de l’étude sans prise de tête ! ^__^

Voilà pour cette nouvelle étude qui ne manque pas de… Piquant ^^ On frôle la chimère sans y être totalement.

Ou laissez-moi un commentaire