INKtober 2018

Aujourd’hui commence le challenge annuel INKTOBER : tous les jours du mois d’octobre, un dessin encré ! Et comme annoncé courant août, mon thème de cette année sera sur les héros et l’univers du jeu vidéo « moba » DotA 2 – en parallèle de la prompt list officielle de Jake Parker.

J’en profite pour vous partager un rapide test sur un carry doué pour l’évasion, Morphling, qui offre de nombreuses volutes très sympas à reproduire :

Encrage de Morphling Dota2©Valve au brush pen "Pentel"
Test avant Inktober – encrage de Morphling DotA2 © Valve au brush pen « Pentel »

Ces pleins et ces déliés sont l’occasion de tester un feutre – pinceau trèèèèès sensible : le Pentel. Par rapport à mon feutre – pinceau Tombow, sa souplesse est incroyable, le rendu hyper dynamique ; en contre-partie, cette qualité le rend difficile à manier ^^

Autre exercice, sur Nature’s Prophet cette fois, où le contour est plus marqué en continu et où le « feathering » est utilisé en complément des hachures :

Encrage de Nature's Prophet Dota2©Valve au brush pen "Pentel"
Test avant Inktober – Encrage de Nature’s Prophet DotA2©Valve au brush pen « Pentel »

Il en ressort un aspect plus « terre à terre » pour Nature’s Prophet par rapport au Morphling plus liquide et aérien, finalement. C’est très perfectible, faute de ne pas maîtriser encore assez bien la pression sur le pinceau ; mais c’est vraiment plaisant !

En revanche, je n’utiliserai pas ce pinceau pour Inktober ; pour des raisons de taille de héros et de feuille*, de temps aussi, j’utiliserai mon traditionnel stylo technique – le Faber Castel. Exemple sur le personnage de l’Invoker :

2 tests d'encrage sur l'Invoker Dota2©Valve au technical pen "Faber Castel"
Test avant Inktober – 2 essais d’encrage sur l’Invoker DotA2©Valve au technical pen « Faber Castel »

Je pense traiter les héros / équipements du premier plan avec le style #01, tandis que les héros et décor d’arrière-plan seront dans le style #02. Si j’encre en traditionnel ! Il est encore possible que je fasse Inktober en digital cette année, pour m’améliorer à l’encre digitale justement, tout en y apportant les effets du traditionnel.

*En tout cas, je reprends le principe que j’avais tenté en 2016 : plusieurs dessins par feuille ! Et pas une illustration à chaque fois comme en 2017. Normalement, deux feuilles devraient suffire cette année.

Alors et vous, vous tentez INKtober cette année ?

 

Ou laissez-moi un commentaire

Encre de cuivre sur Venomancer

Comme je l’annonçais précédemment dans Oxyde de cuivre pour Venomancer, j’avais envie de tester mes encres :
essais sur papier canson granulé 90gr – test d’encres, diluées à gauche et pures à droite
Je connaissais déjà le résultat des encres Sepia et Terre de Sienne car je les avais achetées puis utilisées en lineart ; les deux autres sont des cadeaux que j’ai moins voire pas pratiqués – j’avais un peu testé en diluée l’encre noire lors d’Inktober l’an dernier. La surprise résidait donc dans l’encre de cuivre ! Cette encre a l’avantage de présenter une teinte chaude et donc de communiquer une certaine « sympathie » au trait, du moins en test rapide. Comme j’ignorais le résultat sur un dessin complet, j’ai encré mon croquis sur un papier granulé fin (90 gr/m2) plutôt que d’utiliser une feuille plus chère à 300gr/m2 :
à gauche, comparaison entre les quatre encre ; à droite, test du cuivre sur le dessin du Venomancer
Bien. J’ai donc décidé de tester l’encre de calligraphie « Cuivre » qui me rappelle certains godets aquarelles un peu gras. Surprise. L’encre est biphasique :
  • en bas du pot > oxyde de cuivre (bleuté)
  • en haut du pot > « eau »ou quelque chose qui ressemble à de l’eau teintée ou du jus de chaussette
D’où la nécessité de mélanger la solution pour retrouver le pigment de cuivre (bronze doré), et ce, avant chaque utilisation voire chaque passage du pinceau ou de la plume dans le pot :
à gauche, l’oxyde de cuivre vert-bleuté ; à droite, l’encre de cuivre brassée
J’avoue que c’est perturbant en cours d’encrage, d’autant qu’il faut éviter les paquets de pigments logés dans la plume. En revanche, au pinceau, ça passe bien. Ensuite, cette encre de cuivre se révèle très sensible à l’eau : la deuxième couche d’encre diluée perturbe la première couche, elle la dilue tout ou partie => pas de superposition réellement possible :
étapes de colorisation du tronc de l’animal : la 2ème couche posée délave la 1ère couche !
En contre-partie, je note un excellent nettoyage à l’eau claire, rapide et simple – et bien sûr un repentir aisé. Sinon, j’observe une bonne tenue des pigments une fois secs : après plusieurs jours d’exposition à la lumière (indirecte) du soleil, pas de changement de couleur notable. Cette première approche de l’encre de cuivre pour une mise en valeur et un encrage s’en trouve donc mitigée ! Et vous, vous encrez en traditionnel ? Qu’utilisez-vous ?

Ou laissez-moi un commentaire

Oxyde de cuivre pour Venomancer

Au cas où je tenterais Inktober en octobre, je voulais me remettre à l’encrage et à la mise en valeur. En traditionnel.

Pour le plaisir, et parce que j’inaugure une encre qui promet de sortir de ma zone de confort*, j’ai choisi une créature tout aussi différente de ce que je dessine d’ordinaire. Un héros du jeu vidéo et moba DotA 2 : Venomancer !

Héros du jeu vidéo DotA 2 : Venomancer

Ce héros aurait été parfait pour le sujet « poison » de la prompt list 2017 proposée par Jake Parker – l’initiateur d’Inktober. Bref, la finale des TI 2018 de DotA 2 a vraiment été excellente cette année et je remets le sujet e-sport sur le tapis ^.~ Quant au Venomancer, avec un sort qui ronge d’acide, quoi de mieux qu’utiliser de l’oxyde (de cuivre) ?

Allez, voici un petit étape-par-étape comme je les aime :

croquis et esquisses préparatoires (à droite), puis clean (à gauche)
début de mise en valeur avec un lavis
j’affine petit à petit – surprise sur la 2ème couche d’encre*
encrage des contours à la fin du dessin
Dessin final du Venomancer, encré scanné

*Car il y a eu des surprises lors de ce test. Dimanche prochain, suivra donc un article sur l’encrage de ce Venomancer, à l’encre de cuivre.

C’est la première fois que je teste cette encre de calligraphie – surtout pour une utilisation qui n’est peut-être pas prévue à la base par le fabriquant ^^

La suite dimanche, donc ! D’ici-là, dites-moi… Regardez-vous ou jouez-vous à DotA – Dota – Dota2 ? Quels sont vos héros de prédilection ?

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis de renard en hiver

Un croquis sur carnet gris ! Où je parle transfert de graphite et fixatif.

Terre recouverte de neige, branches givrées de stalactites… Un dessin que j’avais mis de côté lors de mon étude sur le renard argenté :

Sketch Dailies - dessin quotidien
croquis de renard dans un paysage digne d’une toundra

C’était un croquis pour Sketch Dailies ! Le renard argenté ne vit peut-être pas dans la toundra, mais son pelage aux reflets givrés m’y fait penser.

J’ai profité de ces trois semaines de déconnexion, pour, entre autre, restaurer une grande partie de mes dessins réalisés dans le cadre de Sketch_Dailies : la graphite grise (crayon 4B un peu gras, donc) s’était aventurée d’une page à l’autre et le pastel blanc (carrément gras celui-là) l’avait gaiement accompagnée…!

C’est chose réparée et fixée – avec une laque standard comme fixatif :

fixatif pour dessin traditionnel : laque pour cheveux
fixatif pour dessin traditionnel : laque pour cheveux…

Pas du placement de produit, hein ! Juste ce que je t’utilise ^^ Je n’ai encore jamais utilisé de fixatif « classique des beaux-arts » : jusqu’à présent, les rares fois où j’en ai eu besoin, la laque pour cheveux m’a rendu service. Et vu le peu de fois où j’ai besoin de fixer un dessin en traditionnel, je dois avoir cette laque-ci depuis peut-être 10 ans. Pour l’anecdote, c’est la laque qu’utilisais ma grand-mère – et c’est certainement de cette façon que j’ai testé la première fois ^o^

J’ai donc nettoyé et fixé une petite trentaine de dessins ; aussi, je vous invite à jeter un nouvel œil sur les précédents croquis puisqu’ils sont à présent plus nets qu’avant ^.~

Et vous, avez-vous déjà utilisé du fixatif pour dessin ? Du vrai de vrai ou comme moi, vous improvisez ?

 

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis sur carnet gris : dessins mythes & légendes… Ou pas !

Voici une nouvelle séquence de crayonnés en traditionnel. Jusqu’à présent, je vous ai présenté les crayonnés réunis sous un thème fédérateur à chaque semaine…

…En vérité, les sujets varient d’un jour à l’autre. A une exception animale près, les croquis d’aujourd’hui illustrent des personnages « mythiques modernes », issus de légendes orales et parfois écrites, voire vidéoludiques ou animées. Je vous partage donc un peu en vrac les derniers croquis réalisés pour Sketch_Dailies !

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis d’Atreus – le garçon de Kratos, personnage du jeu vidéo « God of War »

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis d’antilopes Saiga, un jeune et une mère – espèce en voie d’extinction

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de reine fée Titania, un personnage de Shakespeare : A Midsummer Night’s Dream

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis d’Oberon, le prince consort et époux de Titania

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de SheRa, Princess of Power | Masters of the Universe

Il y a un peu de tout dans ces figures hétérogènes : jeu vidéo avec Atreus (fil du célèbre « Dad of War » Kratos ), série animée télévisée avec Shera (La princesse du pouvoir, dérivée des Maîtres de l’Univers), espèce en voie de disparition (les antilopes Saiga) ou encore univers féérique avec Tatiana et Oberon !

Habituellement, je fais de la veille pas projet : suivant le sujet que j’ai à traiter, l’élément que j’ai à représenter, je fouille dans ma mémoire, les livres papiers et Internet pour me nourrir. Participer à Sketch_Dailies m’a amenée à me diversifier : car même si je travaille deux projets distinctes dans la même journée, il y a une continuité au fil de la semaine. Ici, tous les jours je traite d’un personnage différent, qui s’inscrit lui-même dans un univers parfois très éloigné du précédent. Et vous, quel est votre sujet de prédilection en ce moment ? Ou avez-vous une source d’inspiration régulière, une thématique préférée ?

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis sur carnet gris : compilation de dessins humoristiques

Suite de compilation avec aujourd’hui, des dessins plus « cartoon », marrants !

Un thème quotidien suggéré par Sketch_Dailies , voici mes croquis réalisés, soit directement en rapport au sujet de dessin #SketchTopics soit en réaction très… Personnelle au sujet :

Sketch Dailies - dessin quotidien
Dessin bonus – croquis humoristique et parodique : les vacances d’Hulkling et Wiccan

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Bao, une petite brioche fourrée animée par Pixar en court-métrage

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Fraizibi tenant une barbe à papa | Fraizibi mascotte dessinée pour Wazabi !

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Wylie Burp – Fievel Goes West : Wylie postillonne « BURPL… » !

Suivi d’un second dessin bonus – exercice de lettrage :

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Tiger – Fievel Goes West – l’acolyte de Wylie Burp

Tous ont des traits caricaturaux même si je n’ai pas forcément représenté de blagues à chaque dessin.

Au Japon, une bande-dessinée construite sur l’humour récurrent est appelée « gag-manga ». Personnellement j’en ai peu lu bien que mes œuvres préférées restent celles qui me font naître un sourire ou même rire à chaque chapitre. Et vous, vous regardez / lisez encore des séries basées sur l’humour ?

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis sur carnet gris : compilation de dessins superhéros

Suite de compilation avec aujourd’hui, des dessins de superhéros !

Issus des comics américains, héros de bande-dessinée donc – et à ma connaissance, par encore portés à l’animation ou au cinéma. Un thème quotidien suggéré par Sketch_Dailies , voici mes croquis réalisés sur le thème des super-héros, au masculin comme au féminin :

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Hulkling inspiré du Penseur de Rodin – super héros Marvel Comics

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Wiccan – super héros Marvel Comics

 

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Chalice – super héros Marvel Comics

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Promethea – super héros Marvel Comics

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Miss America – super héros Marvel Comics

Trois qui posent, deux qui bossent ! ^^°

J’avoue avoir découvert chaque personnage au fur et à mesure – je connais surtout les super-héros portés au cinéma depuis début 2000, à l’exception de quelques comics qu’on m’a prêtés. Personnellement, j’ai un faible pour… Les héros au quotidien ! Et vous, avez-vous une héroïne ou un héros préféré ? Qui est-ce ?

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis sur carnet gris : compilation de dessins réalistes

Suite de la première compilation de dessins sur carnet gris avec aujourd’hui, des dessins dans un style plus réalistes !

Un thème quotidien nous est suggéré par Sketch_Dailies, ici je choisis de regrouper les dessins d’animaux :

croquis sur papier gris
Croquis de renard argenté

croquis sur papier gris
Croquis de gorille (Koko) avec chaton

croquis sur papier gris
Croquis de licornes : une jument et son poulain

croquis sur papier gris
Croquis de loutres enlacées

Et j’y ajoute le fanart de Whomping Willow, l’arbre cogneur dans Harry Potter, lui aussi dans un style réaliste même s’il s’agit d’un thème fantastique :

Sketch Dailies - dessin quotidien
Croquis de Whomping Willow inspiré de l’univers d’Harry Potter

Suite dimanche prochain, avec des dessins de … Super héros et super héroïnes ! Pour les plus impatients, rendez-vous sur mon compte Twitter : Saisei Yrial inSight où je poste quotidiennement ^.~

Je termine donc sur un dessin à l’encre ce qui reste assez rare chez moi. J’y suis moins à l’aise pour le moment mais j’avoue que le dessin en ressort plus punchy qu’au crayon gris ! Et vous, vous préférez voir / dessinez plutôt au crayon, à l’encre… ?

 

Ou laissez-moi un commentaire

Croquis sur carnet gris : compilation de dessins mignons

Ces derniers temps, je m’aère avec un carnet de croquis ! Un nouveau carnet, dont je vous ai parlé dans Croquis sur carnet de papier gris.

Suite à cela, dans le cadre de la tendance « Sketch_Dailies » je m’exerce le midi sur des sujets de charactesign / characterdesign :

croquis sur papier gris
FanArt du personnage de Shy Violet dans RainbowLand

croquis sur papier gris
FanArt du personnage de TickledPink dans RainbowLand

croquis sur papier gris
FanArt du personnage de Stormy dans RainbowLand

croquis sur papier gris
FanArt du personnage de Moon Glow & Nite Sprite dans RainbowLand

croquis sur papier gris
FanArt du personnage de Rainbow Brite dans RainbowLand

La suite de la compilation, dimanche prochain ! Et on change de thème ^__^ Pour les plus impatients, rendez-vous sur mon compte Twitter : Saisei Yrial inSight où je poste quotidiennement ^.~

Là je vous ai posté une première série toute chibie ! Avoir à dessiner des enfants m’a spontanément ramenée au style Chibi Manga autrement dit une figure proche des proportions juvéniles en dessin manga. D’où le titre : dessins mignons ^o^ A une époque c’est un style que j’affectionnais. Et vous : vous êtes plutôt dessin manga, franco-belge, comics, complètement autre chose… ?

Ou laissez-moi un commentaire

Carnet de croquis sur papier gris

On dessine souvent sur un papier blanc. Vous aussi, pas vrai ^.~ ? Parfois on trouve du papier noir et on se met à faire l’inverse : plutôt que partir du blanc, on part du noir et on dessine en blanc – partir du sombre pour aller vers le clair.

Et il y a l’intermédiaire : partir du gris – c’est l’objet de l’article d’aujourd’hui !

Ici, mon papier est déjà grisé : il s’agit du « The Grey Book » de Hahnemühle, toucher lisse agréable et suffisamment épais (120gr/m2) pour différentes techniques à l’encre. Première esquisse !

Sketch Dailies - dessin quotidien
Gribouille de petite bouille – premier essai sur Shy Violet de Rainbow Land

Le papier gris me rappelle la préparation de la feuille papier passée à la mine de plomb, comme ce que je faisais pour les croquis de main il y a trois ans :

Évidemment, l’approche reste différente : la mine de plomb s’efface / s’éclaircit facilement, de même, elle s’estompe à nouveau (ou s’assombrit) tout aussi simplement. Autrement dit, le support évolue au fur et à mesure du dessin. L’avantage du passage à la mine de plomb par rapport au papier déjà grisé, c’est qu’on peut doser soit-même l’intensité du ton pour l’arrière-plan. Alors pourquoi changer de technique ? Parce que j’étais curieuse de tester autre chose, pardi ! Et qu’avec du papier gris, on ne finit pas les mains noircies X)

Autre avantage – l’apposition d’encres qui permettent d’aller vers le franchement blanc ou le franchement noir :

croquis sur papier gris
myself dans un costume de super héroïne : rapport à l’air et à la sublimation d’éléments

 

Donc voilà, c’est mon premier essai sur papier gris déjà fait en traditionnel – bien qu’ en digital, il m’arrive déjà de travailler ainsi : pour le chakram de Lila (le travail fini) je me suis concentrée sur les reflets du métal, la texture de la poussière, les rayures de l’usure :

 

J’ai réutilisé cette technique pour des esquisses plus rapides comme la rencontre entre Titan et l’enfant, le charadesign de Janet Been, mes crayonnés avant couleur de Isle in Sight (îles en vue, avec un perroquet) ou mon yak rigolard :

 

Partir d’une teinte entre le blanc et le noir reste certainement un basique ! Tout comme le fait de travailler d’abord en niveaux de gris, pour se concentrer sur la composition, la texture et les valeurs, avant de passer à la couleur. Reste à trouver les outils qui me conviennent en traditionnel pour cet exercice. Suite au prochain épisode dans la journée !

Et vous ? Vous partez d’un fond blanc, noir ou  gris ?

__

références citées :

Ou laissez-moi un commentaire