Inktober 2018 & Dota 2 : semaine 4

Et voici la 4ème – et avant-dernière – semaine d’Inktober, le challenge dessiné encré quotidien d’octobre !

C’est toujours un plaisir d’étudier et dessiner les héros de Dota2, toujours intéressant d’imaginer des scènes* dans cet univers ! J’espère que certaines situations vous ont fait rire ou sourire, en tout cas, c’est mon but ^__^

… Même si cette semaine est un peu plus sérieuse ! Voici les dessins réalisés entre les 22 et 28 octobre :

Inktober 2018 – day 22 « expensive » : la divine rapière à Dota2

Maintenant vous savez pourquoi Bane avait l’air si « réjoui » dimanche dernier ^.~ Alors, attrapera-t-il la rapière ? Ce serait un pur troll mais tout est encore jouable !

Inktober 2018 – day 23 « muddy » : Clockwerk pataugeant dans les écoulements de Bane à Dota2

Ce qui vous explique pourquoi j’avais laissé le pied Clockwerk un peu relevé la semaine dernière. Pauvre Clockwerk !

Inktober 2018 – day 24 « chop » : Pudge hachant le pilier de la ward à Dota2

J’ai hésité entre Axe et Pudge – mais sortant du « muddy » j’imaginais davantage Pudge se prêtant à ce rôle.

Inktober 2018 – day 25 « prickly » : épineux, piquant… Bristleback de Dota2

Quoi de mieux qu’un Bristleback pour ajouter un peu de piquant à cette journée !

Inktober 2018 – day 26 « stretch » : Windranger étirant son arc à Dota2

La deuxième archère de mon inktober ! Alors, que vise-t-elle ? Réponse dans les dessins des jours 28 (gift) et 29 (double) ! Sachant que le 29 représentera l’auteur de la grillade « roasted » (jour 3), vous avez un indice ^.~

Inktober 2018 – day 27 « thunder » : Zeus pour le tonner et les éclairs, à Dota2
Inktober 2018 – day 28 « gift » : un présent au papier cadeau en logo de Dota2

A votre avis, que contiens cette boîte ouverte – quel serait la meilleure récompense à un tournoi de Dota 2 comme les TI ? Et surtout : ce présent est-il, vraiment, la cible première de Windranger ?

Réponse la semaine prochaine ! ^__^

J’en discutais récemment avec des collègues et amis : cette année j’ai pris le challenge comme un exercice d’observation et d’étude à part entière, quasiment comme de l’éthologie en somme, sans réaliser de travaux « personnels » contrairement aux deux précédentes années. Et ceci, pour explorer concrètement un jeu que j’admire et expérimenter d’autres choses à partir des œuvres d’autres artistes.

Et vous, comment faites-vous Inktober cette année ? Avez-vous un motif ou thème récurrent à mettre en scène ? Vous suivez la prompt list, un fil rouge, ou vous improvisez chaque jour en fonction de votre inspiration du moment, un souvenir par exemple ?


*quoi que cette partie date en vérité de septembre, à partir des contraintes de la prompt list de Jake Parker et de l’environnement du moba en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *