Le nez au vent !

Le nez au vent !

Étude de la nature / modèle (plus ou moins) vivant | part.2

Suite de mes études nasales… Le nez dans tous ses états, la truffe au vent !

news-2016-06-05-quel-nez-truffes-canines-felines

Étude non exhaustive ! Le nez du chien est droit et la truffe se situe dans le prolongement ; celui du chat est arrondi et la truffe n’est visible qu’en dessous du nez.

Les truffes semblent avoir presque autant de dysmorphies que les nez humains ! Même si en comparaison, la morphologie m’est apparue « stable » pour une même espèce.

C’est marrant de voir qu’en imbriquant deux « cœurs » on arrive à toujours retrouver la forme du nez ; exemple avec un nez de chat, de chien et d’humain :

news-2016-06-05-quel-nez-truffes-comparaison-methode-coeur

Note logicielle : côté Mischief, je commence à apprécier le zoom / dézoom infini et le canevas infini. Effectivement ça vaut le coup, on s’y fait vite et naturellement, en fait ! Mais je n’ai pas encore trouvé de brosse douce qui me convienne. Les esquisses suivantes sont réalisées avec Photoshop.

Maintenant, comme avec le petit dragon, voici un mix entre réalisme et fiction, entre figure humaine et truffe animale.

Quelques variantes avec des narines plus ou moins ouvertes et des cartilages plus ou moins arrondis :

news-2016-06-05-quel-nez-chimere-01

Une base nasale bien humaine – cf.étude précédente sur le nez humain – et un découpage en truffe ; uniquement sur la partie basse du nez, comme un nez de chat.

Finalement, à part en vue de dessous, ça ne fait pas beaucoup de changement !

news-2016-06-05-quel-nez-chimere-02

Je n’ai gardé que la partie « supérieure » du nez en version animale, je ne voyais pas comment insérer le deuxième cœur du dessous, jusqu’aux lèvres.

Partagez Email this to someonePrint this pageShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *