Jardin Japonais, repentir numérique

Jardin Japonais, repentir numérique

Un repentir est une reprise d’un travail antérieur, qu’il soit livré ou non.

Ici, c’est plus un décrassage et une « mise à jour » ; il n’y a aucune changement dans la composition ou dans les couleurs.

Il y a quelques jours donc, l’envie m’a prise de redonner un coup de jeune à ce paysage :

news-2014-10-20-repentir-jardin-japonais

Il s’agit d’une partie de l’illustration du jardin japonais de l’Île de Versailles à Nantes. A l’époque, c’était un décor pour le pique-nique Wazabi ; j’en avais réalisé aussi une aquarelle, à peu près dans les mêmes tons. L’illustration a été réalisée d’après photos de l’endroit lors d’un repérage (ou devrais-je dire, une balade, ce jardin est magnifique) ; je peux donc l’étiqueter en « étude de la nature », les rares que j’ai faites à ce jour.

Bref, c’est l’occasion de jouer du barbouillage au doigt et de renouer avec des teintes sucrées !

news-2014-10-20-repentir-jardin-japonais-zoom1

Zoom sur des petites branches et les touffes de feuilles – il y a quelque chose de relaxant dans la répétition du mouvement : on pose de la peinture, on l’étale par petites touches, et ainsi de suite.

news-2014-10-20-repentir-jardin-japonais-zoom2

Cette fois-ci, j’ai vraiment pu travailler la charpente de la construction en arrière-plan, même si ça reste discret.

Open Canvas avait des brosses du tonnerre en 2010 et c’était déjà un régal ! Depuis, la découverte de l’outil « doigt » de Photoshop s’est révélée parfaite pour les poils, les plumes… Même les feuilles si on veut ! ^-^

Comme cette peinture me sert à la fois de fond pour ce site, de bannière pour facebook et twitter, autant la choyer !

Partagez Email this to someonePrint this pageShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *