Encre d’octobre, bilan de novembre

Encre d’octobre, bilan de novembre

Un mois de gribouilles encrées, défi inktober relevé ! Mais ai-je vraiment progressé en quelque chose ? Il y a eu des retrouvailles en tout cas !

J’utilise assez peu mon carnet pour y croquer, j’y note surtout des idées, assorties parfois d’un vague croquis illisible… ^^ Et je n’utilisais clairement plus mes stylos ! L’exercice m’a forcée à sérieusement m’y remettre.

 

Retrouvailles hachurées

A la base j’étais partie sur du feutre – feutre à encre de chine – pour retrouver un peu plus de dégradés que le simple binôme noir (encre) et blanc (papier). J’ai progressivement délaissé et les feutres et le mélange gris + noir + ocre pour ne garder qu’un simple stylo…

news-2016-11-15-inktober-bilan-vue01-plens-vs-hachures
A gauche, dessins du début en pleins | à droite, dessin vers la fin d’Inktober en hachures

Et c’est là que j’ai retrouvé les hachures ! De près, je continue de trouver que c’est peu esthétique, mais ça rajoute du mouvement – et dès qu’on s’éloigne un peu, les nuances intermédiaires apparaissent.

La « hantise de la tâche »

Car j’ai joué le jeu du « pas de retouche » ! Au mieux, je rajoutais de l’ombre pour masquer une mauvaise courbe (comme sur les dessin ci-après ^^)…

news-2016-11-15-inktober-bilan-vue02-hantise-corrections-traits
Plus facile de chercher une courbe dans un rough (à droite) que dans un clean (à gauche) !

Du coup ça m’obligeait vraiment à « être organisée » et visualiser mentalement ce que je voulais faire – fini le barbouillage allègre en numérique où je peux changer X fois un morceau de forme, travailler le dessin retourné, déplacer des éléments, etc. La peur du mauvais trait était souvent au rendez-vous. J’ai réussi à passer au-dessus en acceptant de me planter, tout simplement. Mais je n’étais pas fière du résultat pour autant >.<

La confiance – encre directe ou crayonné ?

Je manque clairement de pratique traditionnelle – il m’est donc quelques fois arrivée de crayonner d’abord et d’encrer après – comme pour le vaisseau de l’Empire. Tout dépendait du sujet et de l’humeur du moment !

A gauche, crayonné avant encrage | à droite, encrage direct
A gauche, crayonné avant encrage | à droite, encrage direct

Bien qu’en regardant l’ensemble des planches, la majorité du temps j’y suis allée franco à l’encre et en prenant mon temps – en direct et en douceur. Je crois que c’est vraiment l’aspect important dans cette pratique à l’encre.

 

J’ai l’impression qu’au fur et à mesure, les croquis se sont étoffés et que j’ai tenté plus de trucs. Les ombres sont devenues plus affirmées aussi. Le traditionnel reste exigeant et demande de cultiver l’assurance… Tout autant que le lâcher-prise !

________________________

Dessins en grand réalisés durant Inktober :
Semaine 00 : les tests, Semaine 01, Semaine 02, Semaine 03, Semaine 04 et Semaine 05

Partagez Email this to someonePrint this pageShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

2 réactions au sujet de « Encre d’octobre, bilan de novembre »

  1. Je suis ravie que cette première tentative t’ait plu ! Pareillement et c’est pourquoi je continue, l’exercice demande un peu plus de rigueur et de réflexe, tout en laissant une marge d’erreur et de spontanéité. Généralement je sketche très léger dans un premier temps et une fois satisfaite de l’ensemble, j’appuie de plus en plus et j’attaque les ombres. Vivement l’année prochaine 🙂

  2. Ouiii j’ai vu que finalement tu l’avais fait aussi ! ^__^

    Avec l’encre de chine, je n’ai pas obtenu de « sketch léger » mais avec un bic c’est probablement possible ! Faudrait que je retente les ombres au coca-cola aussi (ou du vinaigre ou n’importe quoi d’acide ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *