Agrafeuse pour gueule de dragon

Agrafeuse pour gueule de dragon

Encore un titre curieux !

Basé sur une méthode du « Dessin de manga 15 : horreur et épouvante » cet exercice existe donc bel et bien. Pas de rapport direct avec l’ouvrage dont je parlais précédemment si ce n’est le thème dragonesque, qui me rappelle un atelier de Geekopolis !

Observer une agrafeuse et lui imaginer des crocs…

news-2015-12-10-agrafeuse-gueule-dragon-001

Premiers croquis de juillet dernier, assez amusants !

L’agrafeuse permet de se représenter la gueule ouverte sous différents angles…

news-2015-12-10-agrafeuse-gueule-dragon-002

…Et de démarrer à peu près juste, même s’il y a des choses à adapter ensuite.

Là typiquement, ma gueule de dragon fait davantage penser à celle d’un chien – trop courte et trop épaisse, encore qu’avec une chimère on peut se permettre beaucoup de libertés. ^^°

Et un grand bâillement pour la fin !

news-2015-12-10-agrafeuse-gueule-dragon-003

Le détartrage doit être sympa avec celui-là, y a de l’espace entre les crocs ! Pas besoin de fil dentaire.

Bref, c’est encore perfectible ! Dommage que je n’ai eu le temps d’y retoucher depuis cet été ! Évidemment, on peut aussi s’inspirer de gueules de rampants et autres créatures « réelles » pour les détails.

Partagez Email this to someonePrint this pageShare on TumblrShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *